Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

LES DEUX FACES DE HAROUN GAYE, ANGE MALEFIQUE OU DEMON TYRANNIQUE ?


Alwihda Info | Par Abdoulaye N'GAMENDE - 14 Juillet 2015 modifié le 15 Juillet 2015 - 05:09

Haroun GAYE, le défenseur autoproclamé des Musulmans du 3eme arrondissement et de Bangui a tendance a oublié quelques principes de l'Islam. Après les crimes de sang ou la distribution de drogue aux jeunes seleka, le " petit sultan" de KM5 a provoqué le 26 juin 2015 un scandale à l’école Koudoukou où se tenait la première réunion publique d'organisation des opérations de recensement. Il a causé un grand trouble en présence des autorités locales, nationales et internationales. A cause de lui L'image de la RCA et le processus de paix sont encore écornés.


Comme chacun le sait maintenant, les opérations de recensement sont en cours ces jours-ci jusqu’au 18 juillet à Bangui. Cette première étape devait symboliquement se tenir au cours d'une cérémonie dans une école du 3eme arrondissement. Cérémonie à laquelle votre serviteur a assisté afin de rendre témoignage. En effet, juste après le discours du Commissaire des Opérations Electorales, Victor Kpongaba, des jeunes gens agités ont surgi en hurlant, « non à la France ! Les élections sont des élections centrafricaines ; elles doivent donc être organisées par les Centrafricains ». Dans cette cohue indescriptible, un sinistre personnage du non de Haroun GAYE et son comparse TIDJANI a pris la parole pour insulter les autorités qui nous avaient fait l'indicible l'honneur de leur présence (conseillers du maire, diplomates, responsable de l'ONU ...).
Tous les participants ont été extrêmement attristées par cet incident grave intervenu au moment même où nous fondions nos espoirs dans un avenir meilleur. Aujourd’hui, nous avons tous un sentiment de gachi et de malaise comme le serait un impetrant après une déception amoureuse.
Mais en y réfléchissant de plus près, cet evenment n'est pas du au hasard quand on connait l'abominable Haroun GAYE. Il ya le personnage public que certains admire et qui règne sur la mosquée du 3eme arrondissement et qui se présente toujours comme "le défenseur" de ses frères musulmans...mais il y a surtout l'autre face de "Haroun la terreur". En insultant les officiels il a révélé à nos frères une nouvelle fois son vrai visage. En effet, saviez-vous que cet individu s'est rendu coupable de nombreux actes à l'opposé des paroles de notre bien-aimé prophète Muhamed (saws)? Il est un honte pour notre communauté qu'il prétend représenter, et surtout une honte pour notre pays qui n'a plus besoin de ce genre de bandit violent et manipulateur.
L'année dernière, c'est lui avec Tidjiani et sa bande de vauriens qui attaquaient l'église notre dame de Fatima qui engendra la mort de plusieurs personnes dont le prêtre Paul Nazé et c'est toujours lui qui osa s'en prendre à notre bienaimé imam Kobine en le menaçant devant de nombreux témoins terrorisés. C’est lui qui essaye de faire régner la terreur à KM5, qui fait le bandit dans nos rues, qui est la marionnette de Nouredine ADAM et qui aménera demain des terroristes comme Boko Aram frapper nos commerces et nos enfants.
Chers lecteurs, quelques jours après ce grave incident survenu à l'école Koudoukou, il me paraissait de mon devoir de porter à notre connaissance ces informations. Je crois néanmoins que nous ne sommes qu'au début de nos désillusions et découvertes. Je commence à travailler sur ces bandits et je souhaite porter à la connaissance de tous les méfaits de ces petites terreurs. Je suis musulman et je ne me sens pas représenté par des voyous comme eux.
Pour finir je livre à vos sagacité cette belle citation trouver au gré de mes divagations littéraires: "Il est primordial de rester modeste dans la recherche de la vérité, ne pas croire que l'on va rapidement la saisir et la livrer toute vibrante au jugement des tribunaux et des hommes en général. S'interroger sans cesse, peser scrupuleusement le pour et le contre. Etre honnête tout simplement. Que l'on soit juge, avocat, journaliste ou écrivain".
Au service de la Vérité... et comme dit le proverbe des anciens: "Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits.”