Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La République démocratique du Congo reçoit 28 millions de comprimés praziquantel


Alwihda Info | Par - 23 Novembre 2016 modifié le 23 Novembre 2016 - 22:25


Environ 16 % des Congolais souffrent de la schistosomiase, une maladie insidieuse provoquée par des vers parasites KINSHASA, République Démocratique du Congo, 23 novembre 2016/ -- Merck (www.MerckGroup.com), une société de premier plan dans le domaine des sciences et des technologies, a annoncé aujourd'hui la livraison, à Kinshasa, la capitale du pays, de la plus importante quantité de comprimés de praziquantel jamais envoyée en République démocratique du Congo (RDC). La RDC a reçu environ 28 millions de comprimés à distribuer massivement auprès des écoliers. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la RDC est l’un des dix principaux pays au monde à nécessiter un traitement contre la schistosomiase. On estime qu'environ 16 % de la population nationale en aurait besoin. La RDC participe au programme de donation de praziquantel de Merck depuis 2013 et a reçu environ 36 millions de comprimés à ce jour. « Nous souhaitons contribuer à éliminer la maladie parasitaire afin de permettre aux enfants infectés de participer au développement économique du pays dans lequel ils vivent. Grâce à notre don de quelques 28 millions de comprimés à l’OMS pour la République démocratique du Congo, environ 11 millions d’écoliers (ce qui représente l’ensemble de la population d’âge scolaire au sein du pays nécessitant un traitement) peuvent être traités. Cela montre que nous sommes sur la bonne voie. Cependant, nous savons que nos comprimés à eux seuls ne parviendront pas à résoudre le problème », a indiqué le Dr Karim Bendhaou, président de Merck pour l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest. En plus de la donation de comprimés, Merck a récemment fait don à l’OMS de 15 000 livrets éducatifs destinés à la RDC afin d’instruire les enfants sur les causes de la schistosomiase. Les livrets seront transmis aux enseignants lors de la distribution massive de praziquantel dans les écoles, qui aura lieu à partir de décembre. En vertu de sa responsabilité sociétale dans le domaine de la santé (l’une de ses sphères de responsabilité stratégiques), la société Merck soutient l’OMS dans la lutte contre la schistosomiase en Afrique. Depuis 2007, plus de 100 millions de patients, principalement des écoliers, ont été traités. À cette fin, Merck a fait don de plus de 500 millions de comprimés de praziquantel à l’OMS. En outre, Merck qui soutient les programmes de sensibilisation et d’éducation mis en œuvre en Afrique, contribue également à développer des thérapies contre la schistosomiase destinées aux très jeunes enfants, et à coopérer avec divers partenaires dans le cadre de l’Alliance mondiale de lutte contre la schistosomiase. Distribué par APO pour Merck. Voir le contenu multimédia Contact presse : Caroline van Romondt Vis  +216 98 707109


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國