Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La publication d'un livre par DAECH en Turquie fait polémique


Alwihda Info | Par Adil Abou - 19 Mai 2017 modifié le 19 Mai 2017 - 18:21

Cette affaire intervient après la visite du Président turque aux États unis d'Amérique et son désaccord avec l'Amérique sur l'armement des groupes Kurdes qu'il qualifie des terroristes. N'est-ce pas un début de prise de position turque dans la lutte coalisée contre DAECH et la libération de Raqua?


La publication d'un livre par DAECH en Turquie fait polémique
Au moment où la collation internationale tente d'arriver à bout de DAECH en Irak et en Syrie, un livre publié par l'organisation islamiste en Turquie fait polémique. Comment l'organisation a-t-elle obtenu une autorisation officielle de publication de son ouvrage? A présent, les autorités turques restent muettes sur le dossier. Dans son ouvrage l'organisation islamiste justifie les exactions en les qualifiant de Jihad.

Le journal turc "TIMES" a rapporté que la maison d'édition a souligné qu'il n y a rien d'illégal ou de propagande dans l'édition et la publication de l'ouvrage qui a obtenu toutes les autorisations légales et officielles des autorités compétentes turques.  

Le livre de jihad portant le nom "des Soldats du jihad sur le chemin du sacrifice" a été trouvé par les forces de la coalition internationales dans la ville syrienne de Tabga, après le retrait des combattants de l'organisation islamiste EI. L'ouvrage a été édité par la maison d'édition Küresel Kitap qui a souligné que l'auteur de l'ouvrage est bien Al-Quaida et non l'Etat Islamique.

Accusée de faire l’apologie des terroristes pour d'avoir édité plusieurs ouvrages des diverses organisations extrémistes, la maison d'édition n'a pas démenti l’information. Elle a plutôt justifié cela par le fait qu'elle est une maison d'édition ouverte à tous les ouvrages même extrémistes pour enrichir le savoir de la Turquie.

Cette affaire intervient après la visite du Président turque aux États unis d'Amérique et son désaccord avec l'Amérique sur l'armement des groupes Kurdes qu'il qualifie des terroristes. N'est-ce pas un début de prise de position turque dans la lutte coalisée contre DAECH et la  libération de Raqua?