Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Libye: L'OCI appelle à la préservation de l'


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 31 Mars 2011 modifié le 31 Mars 2011 - 10:58

Ihsanoglu exhorte la communauté internationale à la préservation de l'unité, l'intégrité territoriale et l'indépendance de la Libye


Le Secrétaire général de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a participé à la Conférence de Londres sur la Libye le mardi 29 mars 2011 au Royaume Uni, a appelé la communauté internationale de s'engager pleinement à la préservation de l'unité, l'intégrité territoriale et l'indépendance politique de la Libye, ainsi que l'unité nationale du peuple libyen et leur souveraineté sur leurs terres et de garantir la sécurité des citoyens libyens. Il a également exhorté toutes les parties engagées dans les opérations militaires en cours en Libye à la retenue maximale, à éviter les civils et les zones peuplées et préserver les ressources et les propriétés du peuple libyen.





Ihsanoglu a exprimé sa forte conviction que la communauté internationale doit parler d'une seule voix et maintenir son unité face à la situation critique en Libye. Se référant au terme « croisade » dans le contexte des opérations militaires en Libye, il a noté la préoccupation de l’OCI quant vis-à-vis de telles déclarations malheureuses et contre-productives, et défient l'engagement de la communauté internationale visant à protéger les civils, ainsi que pour apporter la paix et la stabilité de la région et de la Libye.





Le Secrétaire général a noté que la situation humanitaire est en détérioration en Libye avec chaque jour qui passe, et qu'elle est devenue une tragédie humanitaire aux proportions désastreuses. À cet égard, il a souligné que l'OCI a mobilisé ses États membres, avec les organisations de la société civile islamique et internationales à fournir une aide humanitaire nécessaire et urgente pour le peuple libyen, soulignant que les missions humanitaires de l’OCI sont déjà sur le terrain en Libye, y compris l'unité de Coordination établi à Benghazi.





Il a souligné que l’OCI est pleinement engagé à aider le peuple libyen afin que celui-ci réalise ses aspirations légitimes pour la liberté et la démocratie dans un environnement paisible. À cet égard, il a fait appel à toutes les parties engagées en Libye de serrer les rangs et à la communauté internationale de maintenir des consultations étroites sur la crise en vue d'aider le peuple libyen à réaliser leur noble objectif dès que possible. Dans ce contexte, il a déclaré que l'OCI a gardé des contacts étroits avec toutes les parties engagés, y compris le Conseil National de Transition ainsi qu'avec l'ONU, la Ligue des États arabes et l'Union africaine. Il a rendu hommage à l'Union africaine pour les initiatives qu'il a prises, y compris la récente réunion consultative sur la situation en Libye tenue à Addis-Abeba, auquel l’OCI a participé.





Ihsanoglu a ajouté que l’OCI a été la première Organisation intergouvernementale qui appelait à une solution politique, y compris le processus de transition politique. Dans ce contexte, il a noté que l’OCI a reçu de nombreuses demandes à faire des efforts urgents visant à mettre un terme à diffusion de sang en premier lieu et d'autre part, à protéger la région contre les répercussions qui pourraient compromettre la sécurité régionale et mondiale. Le Secrétaire général a conclu son discours en accueillant les propositions avancées sur la formation d'un groupe de Contact pour soutenir le peuple libyen et de fournir des consultations régulières entre la communauté internationale et a exprimé la volonté de l'OCI à être membre de ce groupe.







EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements