Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Pourquoi s'en prend-t-on à Alwihda ?


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Avril 2017 modifié le 4 Avril 2017 - 00:38

Le traitement des derniers événements survenus dans la capitale, ayant couté en un seul week-end la vie à une dizaine de personnes n'a pas été du goût de certains responsables sécuritaires.


Après deux années de suspension de toute couverture médiatique concernant le Tchad, suite aux menaces directes et répétitives que les responsables de la sécurité ont fait subir aux dirigeants d'Alwihda, l'organe de presse en ligne a décidé de reprendre ses activités médiatiques au Tchad.

Malgré les tracasseries incessantes, la censure injuste, la campagne de dénigrement ou le lancement d'autres organes financés par le sommet de l'Etat pour étouffer voir en finir avec Alwihda, c'était sans compter sur les lecteurs assidus de la marque déposée qui sont revenus en force et en grand nombre pour s'informer auprès de leur organe médiatique populaire, qui a maintenu sa ligne éditoriale indépendante.

A chaque fois, on s'informe auprès de ce carrefour crucial lorsqu'il s'agit de l'actualité en temps réel. Le traitement des derniers événements survenus dans la capitale, ayant couté en un seul week-end la vie à une dizaine de personnes n'a pas été du goût de certains responsables sécuritaires. Ces derniers ont tout de suite doigté Alwihda, l'accusant de désinformer.

On revient à la case départ, ce qui nous pousse à se demander une fois de plus sur l'intérêt d'Alwihda à assurer ses activités au Tchad, sachant qu'environ 70 à 100 000 visiteurs par jour suivent fidèlement l'actualité tchadienne, africaine et internationale sur Alwihda.

Le temps de méditer sérieusement sur cette question, le Groupe Alwihda rassure que ses organes médiatiques sont totalement indépendants et traite l'actualité de façon impartiale et, sans arrières pensées.

Abdelhamid Saleh