Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERVIEW

RCA : Bozizé ne pourra "jamais remporter d'élections présidentielles" (François Ndjadder)


Alwihda Info | Par Abdou Baya - 1 Avril 2014 modifié le 2 Avril 2014 - 09:20

Le leader des Forces Révolutionnaires pour la Démocratie, François Nelson Ndjadder a répondu à quelques questions d'Alwihda Info sur la volonté de Bozizé de se représenter aux présidentielles, l'incident avec l'armée tchadienne à Bangui et le désarmement des milices Anti-Balles AK.


François Nelson Ndjadder.
François Nelson Ndjadder.
Alwihda Info. Pensez-vous que le retour de François Bozizé sur la scène politique centrafricaine peut ramener la paix ou bien qu'il doit s'effacer à l'instar de Djotodia ?

François Nelson Ndjadder. Je vous remercie pour cette question pertinente. (Rire). M. Bozizé s'agit pourquoi ? Sachant qu'il sera arrêté et transféré très bientôt à la CPI pour ces crimes commis en Centrafrique par exemple l'assassinat des ministres Grelombe, Général Ndjadder, Colonel Massi et le Général Abrou. Son retour sur la scène politique n'est plus possible et c'est pareille pour le criminel Djotodia. Les centrafricains ne veulent plus d'eux. Je crois fermement qu'ils seront rattrapés par la CPI.

Bozizé peut-il remporter une présidentielle s'il se présente sachant que les Anti-Balles AK lui font allégeance et il a le soutient d'une grande frange de la population ?

(Rire) Bozizé, ses fils, ses parents ne pourront jamais, en aucun cas, remporter d'élections présidentielles. Ils n'ont plus un avenir politique, même avec l'aide de ces milices. Bozizé ne sera jamais Président, je sais que ce que vivent les centrafricains tous les jours est piloté par Bozizé, ses enfants et parents comme M. Ngaissona, Levy Yakité, Maitre Lin Banoukepa qui sont à l'origine du malheur des centrafricains.

Ils achètent en ce moment des armes en Ukraine, en Ouganda et au Sud Soudan.

Votre réaction concernant l'incident avec l'armée tchadienne ?

Tout d'abord, je présente mes condoléances aux familles des victimes et à l'armée tchadienne, je condamne fermement cette attaque que je considère de lâcheté envers ces forces qui ont un mandat de l'ONU. Par ailleurs, je voudrais attirer l'attention de l'armée tchadienne, elle doit rester impartiale, neutre et doit rester fidèle à sa mission principale qui est de ramener la paix.

Quel méthode préconisez vous pour stopper les Anti-Balles AK ?

La seule solution est de stopper les Anti-Balles AK et d'arrêter le leader et responsable des Anti-Balles AK en commencent par Bozizé, ses fils et anciens ministres exilés en France comme M. Anicet Parfait Baye, M. Faustin Touadera, Celestin Gaoumbalet et Sylvain Ndoutingay et passer à la vitesse supérieure en désarmant de force ces milices s'ils tentent de résister c'est d'ouvrir le feu. je vous remercie, que dieu bénisse la Centrafrique.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements