Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RCA : Bras de fer entre Sangaris et d'ex-Séléka à Bambari, la population musulmane s'insurge


Alwihda Info | Par Ibrahim Oumar - 6 Janvier 2015 modifié le 6 Janvier 2015 - 22:42

Les forces françaises exigent que les ex-Sélékas cèdent le poste barrière sur l'axe de Bria aux forces internationales, sous peine d'employer la force contre les éléments du général Ali Darasse.


La ville Bambari observe depuis hier une ville morte. Les boutiques sont fermées à cause d'une grève de la population musulmane contre les forces françaises de l'opération Sangaris. Ces dernières qui sont présentes dans la ville exigent que les ex-Sélékas cèdent le poste barrière sur l'axe de Bria aux forces internationales, sous peine d'employer la force contre les éléments du général Ali Darasse. Ce qui a poussé les civils musulmans à la grève pour soutenir le général qui "est là rien que pour leur sécurité". En effet, les civils musulmans craignent pour leur sécurité si les combattants de l'ex-Séléka, qui les protègent, quittent la zone.

Par ailleurs, un violent affrontement a opposé hier soir les milices Anti-Balaka appartenant au groupe de la Préfecture contre celles se trouvant du côté du Pont Ouaka. Il n'y a pas encore de bilan.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements