Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA, UPC dénonce les manifestations devant l'ambassade de France à Bangui


Alwihda Info | Par - 29 Octobre 2014 modifié le 29 Octobre 2014 - 12:23


                                        RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
UNITÉ-DIGNITÉ-TRAVAIL
 
UNION POUR LA PAIX EN RCA
(UPC)
 
Communiqué de Presse 01/2014/10/28/BBR
………………………………………………………………………………………………………
 
Nous venons d’apprendre avec une grande tristesse qu’il y a eu une manifestation contre la France devant le siège des Nations Unies à Bangui. L’acte n’est pas choquant en soit car dans une République Démocratique,  le droit de manifester et un droit fondamental mais pourquoi pointer particulièrement la France ?
 
En revanche, il est inadmissible pour un gouvernement de transition en perte de vitesse, qui tient absolument à se doter de sa propre milice afin de se réorganiser pour se maintenir au pouvoir. En face, la position de la communauté internationale et plus particulièrement celle de l’Ambassadeur de France qui, avec courage et lucidité pointe à raison les risques prévisibles d’une pareille opération, est à louer.
 
En réaction,  les proches de Catherine SAMBAPANZA ont décidé d’instrumentaliser à coups de billets des Jeunes désœuvrés et leurs partisans à aller manifester contre un pays ami impliqué dans la recherche de la paix en RCA.
 
 On peut ne pas être d’accord avec la manière dont l’opération SANGARIS en Centrafrique est menée, mais il faut saluer le courage et la volonté de la France à intervenir en RCA.
 
Pourquoi vouloir la présence militaire des Français et l’argent de la France et ne pas prêter attention à ses conseils et mises en garde ?
 
La position de l’UPC est claire sur ce point.  Nous sommes pour la présence de la France. Avec son concours, celui des pays frères, de la communauté internationale et surtout la bonne volonté et l’esprit de responsabilité des Centrafricains, la paix peut revenir en RCA dans toute son unité !
 
L’UPC condamne fermement cette volonté des proches de SAMBAPANZA d’entretenir ce climat anti-français et demande aux différents acteurs centrafricains de se prononcer sur ce sujet.
 
 Fait à Bambari le 28 Octobre 2014
 
 
Le coordonnateur
 
 
Habylah AWAL

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements