Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Reponse a Mahadjir Fils et a Kossadingar


Alwihda Info | Par tassymelo@yahoo.com - 4 Janvier 2008 modifié le 6 Janvier 2008 - 22:04

Mes deux chers compatriotes, tout d'abord mes meilleurs voeux pour l'annee 2008 qui commence. Qu'elle ne soit pas celle de vos querelles steriles. Chaque ethnie composant notre patrie le Tchad a souffert des affres de la colonisation et de tous les regimes qui se sont succedes.


 Il ne sert a rien d'indexer ou de reveler des choses dont on n'a pas la maitrise, moins encore la moindre connaissance. Il ne suffit pas de tendre l'oreille ''aux on dit ou il parait que'' pour se faire connaiseur du probleme tchadien.

Chacun de nous peut chanter son ethnie, dire tout ce qui est bon d'elle. Neanmoins, faisons attention et meme tres tres attention de ne pas chanter les gloires d'un de leurs fils fut-il parti de ceux qui ont mene le Tchad a la ou nous sommes maintenant. Je chanterai haut et fort, sans honte aucune et en toute gaiete le nom de ce Tchadien qui me sortira de ce que je vis maintenant, qui me permettra de me sentir Tchadien libre dans mes deplacement et de mes pensees, qu'il soit Deby, Habre, Nouri, Nour ou Timan....

Vous connaissez bien la ou vous etes, Amerique du Nord disiz-vous? Pourquoi vous etes vous retrouve labas alors que votre origine est Tchad? Ce ne sont pas les Zagawa qui vous ont pousse a l'exile, je ne le crois pas. C'est le regime actuel et ce regime n'est pas seulement compose de Zagawa, a moins que je me trompe.

On ne se fait pas la paix en simplement se saluant ou en disant ''pardonne moi'', mais en s'ouvrant le coeur l'un a l'autre et en s'acceptant comme tel pour les meilleurs et pour les pires. Si deja loin du Tchad vous ne parvenez pas a vous appeler ''freres tchadiens'', je doute fort que vous ferriez mieux si vous etiez aux commandes des affaires au Tchad.

Meme si vous, vous ne vous estimez pas, ne reveillez pas en ceux qui cherchent de tous leurs voeux(qui sont aussi les votres) a nous ramener la quietude dans le pays.
Pour finir je vous demanderai de plutot contribuer aux debats de paix et du decollage du Tchad. Ceux qui tombent chaque jour d'aujourd'hui sur le champ de combat de l'EST, ne s'en sont pas donner par plaisir, mais pour une cause.
Je vous demande d'avance pardon si ce que je vous dis est offensant.

Armelo Tassy

tassymelo@yahoo.com