Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERVIEW

Santé : Interview de Hamida sur son histoire de cancer de sein


Alwihda Info | Par - 21 Juillet 2011 modifié le 21 Juillet 2011 - 21:23


Santé : Interview de Hamida sur son histoire de cancer de sein

Propos recueillis par Samira Sulei

Santé: Interview de Hamida sur son histoire de cancer du sein
 
Alwihda actualités: Alwihda a publié votre histoire de cancer de sein décelé par un certain médecin de l’hôpital de la Mère et de l’enfant. Pouvez-vous nous dire quelle était votre réaction quand il vous a annoncé la triste nouvelle?
Hamida: J’étais tellement affolée que je n’arrivais pas à penser à la mort et mes enfants. La nouvelle m’a été annoncée d’une manière pas professionnelle qui m’a beaucoup choquée. Lorsque je suis rentrée chez moi ce n’était pas facile d’annoncer la nouvelle à mes enfants mais me voyant très pensive, ils ont insisté à savoir le motif de ce changement de comportement car j’ai perdu le sourire et la détente.
Alwihda: Vous leur avez dit finalement de quoi vous souffrez?
Hamida: Heureusement.
Alwihda: quelle était leur réaction?
Hamida: Il y a eu plusieurs réactions des pleurs. J’ai versé des larmes avec eux. Ils me voient déjà morte. Le cadet a proposé qu’on m’évacue vers Douala. Je ne voulais pas qu’on se peine pour moi, dépenser des sous pour rien.
Alwihda: Finalement vous avez opté pour le Soudan?
Hamida: Oui pour la ville frontalière d’Eljenena et non pour Khartoum qui coûte trop cher. Je suis allée à Eljenena grâce au soutien de mes enfants et mes frères que je remercie beaucoup. A Eljeneina, le médecin spécialiste m’a soumis à plusieurs examens et tous les examens ont montré que je n’ai pas du tout de cancer mais une typhoïde.
Alwihda: Vous avez cru au résultat du médecin?
Hamida: Pas tout de suite mais il m’a montré et expliqué les examens et ses résultats ce qui m’a rassuré.
Alwihda: Et quelle était ta première impression?
Hamida: J’ai eu le sentiment que je viens de naître. J’ai directement appelé mes enfants et mes frères pour leur annoncer la nouvelle. Ils ont discuté au téléphone avec le médecin qui les a rassuré.
Alwihda: Quelle était la réaction du médecin?
Hamida: Pour le médecin c’était sans événement puisqu’il nous a dit qu’il reçoit plusieurs patients en provenance du Tchad et qu’il a l’impression que les médecins au Tchad manquent de matériels et de formation. Je crois aussi que nous avons un problème sérieux dans nos hôpitaux et c’est pourquoi j’ai décidé de parler si cela pourrait apporter quelque chose.
Alwihda: êtes vous allée voir votre médecin à l’hôpital de la mère et de l’enfant qui vous a prescrit le médicament?
Hamida: Non je ne suis pas allée le voir. Je ne crois pas avoir le courage de le voir.
Alwihda: Il n y a eu aucune réaction du côté du ministère de la santé ?
Hamida; Ni de l’hôpital ni du ministère de la santé. Pourtant le médecin est au courant puisque vous avez publié son ordonnance avec sa signature. Aucune réaction.
 Alwihda: Qu’allez vous faire?
Hamida: Je vais continuer à parler pour que ce genre de scandale ne doit plus se répéter. Je saisie l’occasion pour vous remercier et vous encourager. 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements