Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Soudan: L'armée dément avoir perdu un avion en zone rebelle


Alwihda Info | Par M.A. Kebir - 30 Décembre 2007 modifié le 30 Décembre 2007 - 13:48

Khartoum, Soudan - Les responsables militaires soudanais réfutent l'affirmation selon laquelle les forces du Mouvement justice et égalité (MJE) du Darfour auraient abattu, vendredi, un appareil de l'armée, au dessus de la province de l'ouest, qualifiant cette révélation de "mensonge".


Soudan: L'armée dément avoir perdu un avion en zone rebelle
Dr Khalil Ibrahim, président du MJE, avait averti Khartoum que tout appareil survolant le Darfour sans autorisation du Mouvement serait abattu.

"Nous avons abattu cet appareil près de la ville de Geneina dans l'ouest du Darfour et nous avertissons toutes organisations humanitaires étrangères qui travaillent au Darfour qu'elles doivent obtenir notre autorisation, au moins 24 heures avant de survoler la région, parce que le gouvernement utilise des appareils civils pour attaquer nos populations", a-t-il déclaré.

Le MJE et le Mouvement de libération du peuple soudanais sont les deux groupes qui se battent au Sud Soudan, pour une distribution équitable des ressources du pays aux populations de cette région.

Un communiqué sur le site Internet du MJE indique que l'Antonov du gouvernement de Khartoum a été abattu jeudi matin.

"L'avion a été vu en train de s'éloigner du champ de bataille, entouré de fumée. Il est par la suite tombé en flammes dans la forêt de Konduwa, à 11 km de la Nyala, la capitale du Sud-Darfour", ajoute le communiqué.

"Le MJE rappelle à ses lecteurs que ce dernier appareil est le sixième du gouvernement du Soudan abattu par le MJE. Les autres sont deux Mig 29, deux hélicoptères et un Antonov".

"Le MJE avertit encore toutes les parties concernées qu'aucun appareil n'est autorisé à survoler son espace aérien du Darfour occidental sans son autorisation préalable. Pour la sécurité des passagers civils, cet avertissement s'applique à tous les appareils civils de Sudan Airways, de l'Union africaine, des Nations unies et des ONG ainsi que des compagnies privées", poursuit le communiqé.

Cependant, les responsables de l'armée soudanaise ont qualifié ces affirmations du MJE de "mensonges", assurant que tous les appareils militaires sont en place.

Ils ont également soutenu que l'espace aérien du Darfour était "sûr et sécurisé", estimant que le MJE menait simplement "une guerre par presse interposée".
 
Khartoum - 29/12/2007

Panapress

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements