Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Spécial Mali

Tchad : De l'Etat néant au concert des nations


Alwihda Info | Par Moussa Guetane M. - 2 Mars 2013 modifié le 3 Mars 2013 - 00:40


Idriss Déby. Crédits photos : Sources
Idriss Déby. Crédits photos : Sources
Au moment où le Tchad est en deuil pour célébrer la mémoire de ses valeureux soldats tombés sur le champ d’honneur au Mali, notre joie a été immense d’apprendre que nos forces dans leur lutte acharnée contre les obscurantistes qui salissent le nom de l’Islam et bafouent les droits de l’Homme ont pu victorieusement mettre fin à la cavale du nébuleux Abou Zeid chef terroriste d’origine Algérienne d’AQMI. Cette information confirmée par le Président Idriss Deby et la presse algérienne sonne la décapitation de ce redouble mouvement terroriste qui du trafique de drogue et des enlèvements contre rançon, son fond de commerce.

Le monde entier et particulièrement les Tchadiens se joignent à leur frère Maliens pour savourer cette victoire qui sera marquée dans les annales de la lutte contre le terrorisme dans le monde. Cette victoire éclatante qui a décapité les narcotrafiquants du nord Mali ne sera pas la dernière, les FATIM dans leur engagement pour lutter contre l’obscurantisme, la barbarie et les narcotrafiquants porteront encore haut le drapeau Bleu, Or et Rouge. Après plusieurs années classé dans la liste des états néants, notre pays est entrain de prendre sa vengeance en taillant sa place dans le concert des nations et prouvant aux yeux du monde que les Tchadiens sont jaloux de leur appartenance à ce grand pays et qu’ils sont prêts a défendre l’intégrité territoriale de leur pays. La mort du chef terroriste algérienne est aussi un message fort que le Tchad lance à l’endroit de tous les terroristes que son territoire ne sera pas leur terrain de jeux.

Depuis l’engagement de nos forces, beaucoup de gens de par le monde ont commencé à connaitre qu’il existe quelque part dans le monde, un pays dénommé Tchad dont les forces armés défendent valeureusement la justice, la démocratie et le droit de l’homme au nord Mali. Si le Tchad a fait le grand saut dans la lutte contre le terrorisme en dehors de ses frontières, il demeure vigilant sur l’ensemble de son territoire pour parer à toute velléité de déstabilisation et d’acte terroriste. En dépit des campagnes mensongères de désinformation et de démoralisation engagées par certains fumistes qui se permettent de salir la mémoire des soldats décédés pour la juste cause au Mali. D’aucuns affirment toute honte bue qu’une entreprise privée a été payée par le gouvernement pour creuser une fosse commune pour y ensevelir les dépouilles de soldats morts.

Quelle honte, quelle bassesse d’esprit, quelle fourberie? Comment vouloir prendre des Tchadiens pour des cons, que couteraient au pays de creuser des tombes? Nous laissons les plaisantins avec leur conscience tout en déplorant le sacrifice de nos soldats, ces héros qui ont donné leur vie à une cause juste. Ces héros qui ont versé leur sang pour libérer nos frères Maliens qui depuis des mois sont pris en otage par des Hommes sans foi ni loi, des bandits de grand chemin qui tuent, violent, volent et écoulent frauduleusement leur drogue et cigarettes et vivent honteusement des fruits du kidnapping. En mettant hors d’état de nuire ce redoutable terroriste doublé de narcotrafiquant, le Tchad a rendu un grand service à toute la région du sahel. Désormais, AQMI et consort doivent gouter à la sauce tchadienne dans le traitement des terroristes et kidnappeurs de tout acabit.

Que les soldats tombés sur le champ d’honneur soient enterrés dans une fosse commune compartimentée en 60 lots comme le prétendent les uns ou encore que nos vaillants soldats ont été envoyés à la mort suite à un appel téléphonique du Président Idriss Deby Itno comme le soutiennent d’autres, que le fils du Président serait blessé au combat et évacué en France, pourquoi ces grossiers mensonges? Le commun des Tchadiens connait la réalité des faits et personne ne peut croire à ces mesquineries. Le pays tout entier a rendu un hommage mérité à ces héros qui reposent chacun d’entre eux dans une tombe autre qu’une fosse commune. Toutes les dispositions ont été prises pour que les défunts soient inhumés conformément à leur religion en concertation avec les familles respectives. À attendant le Tchad tout entier savoure la victoire des FATIM qui attirent les éloges, le respect et l’admiration de partout dans le monde. Cette victoire empêchera beaucoup de dénégateurs de dormir tant ils espèrent voir avec volupté nos soldats tombés comme des mouches, mais connaissant la vaillance de nos forces, ce rêve malsain ne se réalisera jamais.

À l’heure où le monde est devenu un village planétaire, on ne peut avaler les couleuvres de tout fumiste, car on ne peut cacher la vérité évidente en tentant d’imposer le dénigrement, l’appel à la haine, la désinformation et à la déformation de l’information. Cela ne passera pas! La sagaie des descendants des Sao et de Toumai est là pour rendre justice et liberté aux frères Maliens. La vérité qui saute à l’œil ne peut-être diluée dans un bouillon infecte de mensonges et de dénigrements que même le dernier des Tchadiens ne peut en consommer. Fideles à leur grossier mensonge, les asticots n’ont d’autres voies que celle de vivre dans leur avanie qui ne cesse de croire au fil de leurs turpitudes, le Tchad quant à lui ira immuablement de l’avant. L’imposant bateau-Tchad ne sera au grand jamais transformé en frêle embarcation comme en rêve de nombreux mystificateurs.

Moussa Guetane M.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements