Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
OPPOSITION

Tchad: 'Déclaration de l'Alliance Nationale'


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 14 Août 2008 modifié le 14 Août 2008 - 13:53

Nous demandons la mise en place d’une commission chargée d’établir des contacts entre l’AN et les autres formations politico-militaires dans le but de briser les tabous et créer les conditions de resserrer les liens entre les frères de l’opposition armée.


Tchad: 'Déclaration de l'Alliance Nationale'
Déclaration N°03/AN/08


Nous, cadres politiques et militaires de l’UFDD, du FSR, de l’UFDD/f, du CDR, de l’UDC, du MDR et du MDJT, mouvements politico-militaires formant l’Alliance Nationale (AN), réunis en séminaire, avons procédé à une analyse approfondie de la situation politique et militaire que vit l’opposition armée tchadienne. A l’issue des travaux, les participants ont arrêté ce qui suit :

1 - Déplorent la division artificielle entretenue dans les rangs de l’opposition armée,

2 - Réaffirment leur indéfectible attachement à l’AN,

3 - Invitent les autres formations politico-militaires non signataires de la déclaration portant création de l’AN à prendre d’abord, en considération les souffrances et l’état pitoyable dans lequel se trouve le peuple tchadien et faire preuve de dépassement de soi pour s’unir politiquement et militairement dans le cadre de l’AN; afin de venir à bout du régime aux abois et libérer le peuple martyr du Tchad,

4-Invitent les frères leaders et autres formations politico-militaires non signataires de la déclaration portant la création de l’AN à faire preuve d’un devoir patriotique et de responsabilité, dans le cadre d’un sursaut national. En effet, l’AN est une charpente, mais attend l’apport de tous pour prendre sa forme définitive;

5-Demandent la mise en place d’une commission chargée d’établir des contacts entre l’AN et les autres formations politico-militaires dans le but de briser les tabous et créer les conditions de resserrer les liens entre les frères de l’opposition armée.

Vive le Tchad uni et fort dans le cadre d’un régime démocratique garant de droits et libertés fondamentaux.



Fait à Djimézé Hamra, le 11 août 2008



Pour l’Alliance Nationale,

Le porte parole Dr Ali Gaddaye


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Décembre 2015 - 10:29 Cameroun: La lettre qui divise le Sénat !