Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Tchad : Kebzabo appelle le gouvernement à "prendre des dispositions idoines afin d'assurer la sécurité des citoyens"


Alwihda Info | Par - 2 Août 2014 modifié le 2 Août 2014 - 16:15


Saleh Kebzabo. Crédit photo : Sources
Saleh Kebzabo. Crédit photo : Sources
COMMUNIQUE DE PRESSE N°04/OP/CFOP/2014

Les Partis politiques de l'opposition tchadienne se sont réunis ce jour 30 juillet 2014 pour analyser la situation politique internationale et régionale. Après un large tout d'horizon, ils ont convenu d'alerter l'opinion nationale et internationale sur ce qui suit :

En ce qui concerne le Moyen-Orient depuis trois semaines, l'on assiste à des affrontements extrêmement violents aux conséquences néfastes entre Israël et la branche palestinienne HAMAS, particulièrement à GAZA. A ce jour, on dénombre plus d'un millier de victimes innocentes. L'on note également des destructions nombreuses de bâtiments à usages civil à Gaza : écoles, hôpitaux, avec les conséquences que l'on sait.

De ce qui précède, l'Opposition tchadienne en appelle aux deux parties pour une cessation immédiate des hostilités. Les grandes puissances qui en ont les moyens doivent intervenir énergiquement pour que cessent les massacres des populations civiles et que des pourparlers s'engagent sans délai pour des négociations devant aboutir à une paix durable.

Par rapport à la Libye, les Partis politiques de l'opposition tchadienne observent que depuis le changement de régime en Libye, le pays s'est engouffré dans une crise aux conséquences graves quant à sa stabilité, et son unité, cessant d'être un Etat.

L'ampleur des combats de ces dernières semaines a pris une proportion telle que des milliers de personnes sont menacés dans leur vie, notamment à Tripoli. Pour des raisons humanitaires, les pays qui en ont la capacité doivent intervenir sans délai pour circonscrire les incendies qui menacent la ville de Tripoli.

Enfin, les grandes puissances et les organisations internationales doivent prendre immédiatement des dispositions pour que cessent les combats et que les libyens se retrouvent pour engager un dialogue afin de sauver la Libye de l'éclatement.

Depuis bientôt une décennie, nous assistions à la progression du groupe islamo-terroriste Boko Haram qui a pris de l'ampleur au Nigéria, au point de d'inquiéter les pays voisins.

Les gouvernements des pays concernés doivent s'engager résolument dans la résolution de ce conflit, par tous les moyens.

Au Tchad, le Gouvernement doit prendre des dispositions idoines afin d'assurer la sécurité des citoyens et préparer les prochaines échéances électorales dans la quiétude et la paix. A cet égard, l'Opposition politique insiste sur le strict respect des droits humains et des libertés.

N'Djamena, le 30 juillet 2014
Le chef de File de l'Opposition
Saleh Kebzabo

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements