Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
OPPOSITION

Tchad: 'L'UFCD est le mouvement de tous les Tchadiens'


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 6 Septembre 2008 modifié le 8 Septembre 2008 - 13:44

L’UFCD n’est pas le mouvement d’une tribu ou d'une région du Tchad. Elle renferme en son sein autant d’Arabes, des Sara, des Goranes, Ouaddaïs, des Massas, des Zaghawas, des Hadjarai etc. L’UFCD reste et restera unie quelques soit les manœuvres, d’où qu’elles viennent.


Tchad: 'L'UFCD est le mouvement de tous les Tchadiens'
UNION DES FORCES POUR LE CHANGEMENT ET LA DEMOCRATIE (UFCD)
Unité – Paix – Justice

COMMUNIQUE N 021/CSC/BE/UFCD/2008


L’Union des Forces pour le Changement et la Démocratie (UFCD) informe l’opinion nationale et internationale que depuis quelques jours une campagne savamment orchestrée est montée pour salir le mouvement, dénigrer ses dirigeants et entamer son unité. Cependant l’UFCD tient à préciser :

1- Qu’elle est restée, et restera ouverte à toute forme de dialogue ou de rencontre pouvant conduire toute l’opposition politique et politico-militaire à une unité militaire et/ou politique.

2- Qu’elle réaffirme son attachement aux principes démocratiques et reconnait en conséquence à tout Tchadien quelque soit ses convictions politiques, la liberté de la critiquer ou de se prononcer sur les questions importantes et brulantes du pays.

3- Qu’elle rappelle son engagement au renforcement de l’unité nationale et ne saurait être, par conséquent, contre une tribu ou une région du Tchad, contrairement à certaines allégations mensongères et dangereuses. L’UFCD n’est pas le mouvement d’une tribu ou une région du Tchad. Elle renferme en son sein autant d’Arabes, des Sara, des Goranes, Ouaddais, des Massas, des Zaghawas, des Hadjarai etc. L’UFCD reste et restera unie quelques soit les manœuvres, d’où qu’elles viennent.

4- Que ses instances et ses dirigeants entretiennent des relations très courtoises et mutuellement respectueuses avec les mouvements et personnalités des mouvements représentés à l’Est du pays, au-delà des contradictions politiques qui sont légitimes.

5- Qu’elle met en garde tout mouvement ou groupe de mouvement qui oserait s’attaquer à ses bases militaires, qu’importe la véracité des informations dont elle dispose et elle se réserve logiquement le droit de réagir très énergiquement à toute agression d’où qu’elle vienne.

6- Qu’elle invite tous les mouvements à privilégier les initiatives tendant à renforcer l’unité de l’opposition politico-militaire afin de délivrer le peuple Tchadien du Joug du pouvoir MPS.




Fait a Moudeina le 05/09/2008


Le président de L’UFCD
Colonel /Adouma Hassaballah Djadalrab


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Décembre 2015 - 10:29 Cameroun: La lettre qui divise le Sénat !