Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
OPPOSITION

Tchad: Mise au point de la Représentation du Mouvement UFCD en France/Europe


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 23 Juillet 2008 modifié le 24 Juillet 2008 - 17:48

L'Union des Forces pour le Changement et la Démocratie (UFCD) tient à informer l'opinion publique nationale et la communauté internationale de l'échec des négociations entamées depuis plusieurs semaines avec le Rassemblement pour le Changement Démocratique (RFC) de Monsieur Timane Erdimi et l'Union des Forces pour la Démocratie et le Développement - Fondamentale (UFDD/F) de Monsieurr Abdelwahit Aboud Makaï.


Tchad: Mise au point de la Représentation du Mouvement UFCD en France/Europe
République du Tchad

Union des Forces pour le Changement et la Démocratie (UFCD)
UNITÉ-PAIX-JUSTICE

MISE AU POINT

L'Union des Forces pour le Changement et la Démocratie (UFCD) tient à informer l'opinion publique nationale et la communauté internationale de l'échec des négociations entamées depuis plusieurs semaines avec le Rassemblement pour le Changement Démocratique (RFC) de Monsieur Timane Erdimi et l'Union des Forces pour la Démocratie et le Développement - Fondamentale (UFDD/F) de Monsieurr Abdelwahit Aboud Makaï.

Fort de plusieurs milliers d'hommes, le mouvement UFCD s'est voulu, dès la première minute qui a suivi sa création, un mouvement d'ouverture et de rassemblement de tous les Tchadiens épris de patriotisme, de la cause nationale et d'une justice pour tous. D'emblée, l'appel patriotique lancé par l'UFCD à l'endroit des Tchadiens dès le lendemain de sa création continu de porter ses fruits avec l'affluence massive d'hommes en armes et bagages ou non-armés en son sein.

En dépit de cette notoriété qui fait de l'UFCD le plus grand mouvement numériquement imposant au Tchad, ses portes restent et resteront toujours ouvertes pour les autres mouvements armés ou non armés dont la raison d'être consiste à apporter un changement radical au Tchad. Il n'en reste pas moins certain, par ailleurs, que les négociations entamées voici plusieurs semaines avec le RFC et l'UFDD-F s'inscrivent dans cette logique incontournable. Néanmoins, nos deux interlocuteurs, Timane Erdimi et Abdelwahit About, ont démontré à l'issue des différents échanges qu'ils ont eus avec l'UFCD, qu'ils sont intéressés plutôt par des postes à responsabilité que par une unité d'actions des mouvements respectifs.

Toutefois, à l'UFCD, nous ne baissons pas les bras et et le mouvement reste ouvert à l'opposition tchadienne en général et les forces de la résistance nationale qui partagent un objectif commun, celui de l'instauration d'un Etat de droit et de démocratie au Tchad. L'Union des Forces pour le Changement et la Démocratie réitère son appel à l'unité de tous les mouvements qui ont un projet de société pour le Tchad à faire preuve de patriotisme pour le salut de la patrie. Il se souviendra à qui souhaite voir son vœu le plus cher se réaliser pour le salut du Tchad que seule une unité d'actions payera dans la lutte actuelle.

Contrairement à l'obstination de Monsieur Timane Erdimi qui conditionne le brassage des forces de son mouvement à celles de l'UFCD à la seule occupation du poste de président ou de Monsieur Abdelwahit About à celui de vice-président, il convient de préciser que le combat que mènent actuellement les Tchadiens sous toutes formes se situe bien au dé-là des promotions personnelles d'avant-guerre. Ce qui est incompatible d'ailleurs avec les idéaux qui ont présidé à la naissance de l'UFCD. Par conséquent, le mouvement rejette la responsabilité de l'échec des négociations sur l'intransigeance de ses deux interlocuteurs.

L'UFCD rappelle qu'elle a deux formes de combats à mener pour le salut du Tchad. Le premier combat consiste à fédérer toutes les forces combattantes de l'opposition armée autour d'un idéal commun, s'atteler à trouver une solution aux problèmes qui divisent les rebellions tchadiennes d'abord. Viendra ensuite le moment de s'attaquer au combat à proprement parler qui est un combat contre la tyrannie et les inégalités sociales. C'est dans cette perspective que l'Union des Forces pour le Changement et la Démocratie ne s'est pas contentée de fixer de date quant à de probables offensives militaires contre le régime, en direction de la capitale tchadienne.

Nous partons du principe incontestable que tant que la question cruciale des mouvements armés n'est pas tranchée de façon définitive, une chute éventuelle du régime de N'Djamena dans les conditions actuelles susciterait inéluctablement le déclenchement d'autres hostilités qui opposeraient cette fois les probables tombeurs dudit régime. En définitive, l'Union des Forces pour le Changement et la Démocratie, conformément à son programme politique et institutionnel rendu public le 12 mars 2008 à l'issue de son assemblée générale constitutive, privilégie l'unité de tous les belligérants dans un mouvement unique ou à défaut dans une coalition sereine et fiable en vue de réfléchir ensemble pour jeter les bases d'un Tchad nouveau au préalable.


Fait à Paris, le 22 juillet 2008


Pour l'Union des Forces pour le Changement et la Démocratie (UFCD)
Le Représentant en France et en Europe


Mohamad Ahmad Kébir
Tél: 0612300095
0145441698
E-mail: mohamedkebir@hotmail.com

Tchad: Mise au point de la Représentation du Mouvement UFCD en France/Europe


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Décembre 2015 - 10:29 Cameroun: La lettre qui divise le Sénat !