Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
OPPOSITION

Tchad: Qui est le Colonel FIZANI commandant en chef de l'opposition politico-militaire?

Itinéraire du Chef de la rébellion armée tchadienne


Alwihda Info | Par Sami pour Al Wihda Info - 3 Janvier 2008 modifié le 5 Janvier 2008 - 19:47


Comme nous vous l'avons annoncé dans Al Wihda Info, un porte parole de l'opposition militaire au régime du président Déby - dont il faut rappeler qu'il avait pris le pouvoir par la force - a confirmé que le Colonel Fizani à réunie autour de sa personne les forces de l'opposition militaire Tchadiennes. Il s'agit là d'une donnée importante pour l'avenir du Tchad et de la sous région. Ci dessous, un portrait biographique du Colonel Fizani que nous dresse Sami.


Le colonel Fizani Mouhadjir Yacoub est né en 1960 à Guerri à quelques kilomètres à l'ouest de la ville d'Abéché dans le Ouaddaï.

Marié en 1982, le colonel Fizani est père de cinq enfants, deux filles et trois garçons, dont l'aîné est une fille de 20 ans. C'est pourquoi ses proches l'appellent Abou Fatimé.

Le colonel Fizani a un niveau universitaire. Il a fait ses études primaires à Abéché puis secondaires à Moundou.

En plus de l'arabe et de l'anglais et du français, il parle des dialectes comme le Maba, le Sara. A l'âge de dix ans, Fizani rejoint la 1ère armée du Frolinat (Le Front de libération national du Tchad). Depuis il n'a jamais quitté l'armée. Agacé par les atrocités du régime contre la population civile, Fizani déserte en 2002 le camp du 27 de l'armée nationale tchadienne pour rejoindre l'opposition politico-militaire.

C'est en 2005 qu'il découvre pour la première fois le Soudan quand il a rallié le Fuc (Front uni pour le changement) du capitaine Mahamat Nour Abdelkérim, où il devient le coordinateur militaire. Ses relations avec les soudanais ne sont pas aux beaux fixes et certains ont indiqué que son élection à la tête de forces unifiées n'a pas été du goût des Soudanais.

En 2007, il devient le commissaire à la défense de l'UFDD du général Mahamat Nouri. Ses proches reconnaissent en lui son calme dans les difficultés et sa politique de rassembler. C'est lui qui a dirigé les derniers combats d'octobre qui ont opposés les forces de l'UFDD aux troupes gouvernementales.

Il reconnaît désormais avec ses collègues militaires que seule une unité des toutes les forces obligerait le président tchadien à plier bagages. Fizani a devant lui une tâche extraordinaire et un défi à relever.

Sami correspondant du maquis



1.Posté par Hadjar le 04/01/2008 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous dites que Fizani a un inveau universitaire et qu'il est entré dans l'armée qu'il n'a plus quittée, à 10 ans. N'est-ce pas contradictoire? Quel temps a-t-il eu pour faire les deux? Soyez vrais et ne dites pas des choses juste pour soigner l'image de la rébellion. Que celle-ci ait un personnage qui n'a point mis pied à l'école mais qui est ouvert, humain, sociable etc. ne serait pas mauvais, l'important étant ce qu'il met au service de la collectivité. Alors, ne vous genez pas de nous faire le réel portrait des gens qui se sacrifient pour leur pays si tel est le cas. Merci!

2.Posté par Dadi le 06/01/2008 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout est contradictoire dans cette biographie comme l'a bien soulgne Hadjar....Ce Fizani n'a meme pas le niveau universitaire.Quand est ce qu'il a eu le temps d'apprendre l'anglais?Et si les rebelles prennent le pouvoir,quel ministre sera t-il....On est tous tchadiens,on se connais....A cote de ces gens la,Deby vaut mille fois mieux....

3.Posté par Mahamat Abakar le 06/01/2008 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peu importe ses diplômes universitaires et qu'il soit polyglote ou pas, l'essentiel est que le Colonel Fizany Mahadjir est l'homme de la situation car il a reçu l'unanimité des vaillants combattants des forces rebelles qui luttent contre le pouvoir criminel de Deby et ses mercenaires "Dadi" et autres apatrides.
Cette union vous empeche de dormir tellement que le MPS mise sur la division des rebelles pour exister. C'est fini et très bientôt vous allez peter le feu.
Vive le Colonel Mahadjir
Vive la rébellion unifiée
Vive le Tchad

4.Posté par Khalid le 07/01/2008 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soyons raisonables chers amis. A quoi est il bon de bombarder Fizzani et son niveau si ce n'est pas une animosité injustifiée. L'unité de l'opposition perdra au MPS le sommeil une fois pour toute. N'exagerons pas la portée de la bigraphie de fizzani qui n'intéresse point les tchadiens qui attendent d'être soulagés.
Aboudiguin Khalid

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Décembre 2015 - 10:29 Cameroun: La lettre qui divise le Sénat !