Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
OPPOSITION

Tchad: le MOSANAT n'exclut pas de 'rentrer dans la légalité'


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 15 Août 2008 modifié le 15 Août 2008 - 16:41

Le MOSANAT est prêt à collaborer avec toute autorité de bonne fois pour montrer que sa lutte pour la démocratie est légitime. Il reste toujours disposé à discuter des conditions de son retour dans la légalité si des conditions adéquates lui sont assurées.


Tchad: le MOSANAT n'exclut pas de 'rentrer dans la légalité'
APPEL DE LA COORDINATION DU MOSANAT POUR L’UNITE DES ORGANISATIONS POLITICO-MILITAIRES

Nous, MOUVEMENT DU SALUT NATIONAL DU TCHAD (MOSANAT), continuons d’espérer en quoi et nous efforçons pour nous solidariser à tous points de vue avec tous les Tchadiens dans l’optique de la reconstruction et le développement de notre pays le Tchad.

Dans cette perspective, le MOSANAT rappelle aux Tchadiens de l’intérieur et de l’extérieur qu’une lutte nationale ne saurait remporter sa victoire que si les objectifs des mouvements armés et des hommes qui la composent sont communs. Les perspectives du MOSANAT n’auront de sens et ne pourront être réalisables, réellement profitables aux Tchadiens, que dans la mesure où la responsabilité collective et individuelle, la fraternité, la solidarité, la générosité, le sens du sacrifice, et la recherche de cohésion nous animent.

En attendant de consolider l’édification de l’unité nationale dans les maquis, nous, MOSANAT, savons devoir compter sur tous les Tchadiens patriotes et savons espérer obtenir la contribution de chacun de nos citoyens combattant pour un Tchad nouveau, prospère, et plein de bonheur.

Toutes les organisations politico-militaires tchadiennes souffrent d’un manque d’efficacité dans la réalisation de leurs actions à cause des démarches solitaires. Il devient donc urgent pour nous tous, de trouver des solutions collectives, à la fois lisibles, mesurables et réalisables. De ce fait, organisons-nous dans la bonne action et la bonne direction.

Nous, MOSANAT, en cette journée mémorative rappelant un semblant d’indépendance du pays depuis le 11 août 1960, prenons l’initiative d’adresser à tous les tchadiens, aux leaders politico-militaires et aux hommes de troupes, d’unir nos efforts en vue de libérer définitivement notre pays.

Pour ce faire, Le MOSANANT rappelle encore une fois que ses troupes n’ont jamais été impliquées dans les combats qui ont ensanglantés le pays depuis plus de trois ans.

Le MOSANAT est prêt à collaborer avec toute autorité de bonne fois pour montrer que sa lutte pour la démocratie est légitime. Il reste toujours disposé à discuter des conditions de son retour dans la légalité si des conditions adéquates lui sont assurées.

Le MOSANAT condamne les va-t-en-guerre et reste convaincu que le problème tchadien peut aussi être résolu pacifiquement sans devoir recourir à une nouvelle guerre.
Nous rappelons que le peuple tchadien a suffisamment souffert de la guerre fratricide et aspire actuellement à avoir la paix.

Ensemble, participons à gagner le pari d’un Tchad nouveau, en marche dans une Afrique debout, conquérante, libre et prospère.

Genève le 11 août 2008
HAROUN Zorrino
Le coordinateur général


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Décembre 2015 - 10:29 Cameroun: La lettre qui divise le Sénat !