Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Tchad: le 'Représentant de l'UFDD' en France a mordu à l'hameçon du régime de N'Djamena


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 15 Août 2008 modifié le 16 Août 2008 - 06:28

Le transfert de Mansour Abbas de l'UFDD au MPS a coûté tout de même la bagatelle de 8000 euros au locataire du palais rose. Ce qui ne représente rien du tout pour l'impresario de N'Djamena. Cette somme d'argent représente néanmoins une fortune aux yeux du récipiendaire qui, en la convertissant en francs CFA, se verrait bien en un petit millionnaire à N'Djamena.


Tchad: le 'Représentant de l'UFDD' en France a mordu à l'hameçon du régime de N'Djamena
Une délégation tchadienne conduite par Ali Haroun, conseiller du président Deby, a séjourné du 7 au 15 août 2008 en France. Cette délégation a pour mission de prendre contact avec les Représentants des mouvements armés et les opposants résidant dans l'Hexagone en vue de "marchander" (moyennant finances) leurs défections éventuelles et obtenir leur ralliement au régime de N'Djamena.

Cette mission s'est avérée dans une large mesure comme un échec d'autant que la plupart des personnes contactées ont opposé une fin de non recevoir aux sollicitations diverses des prétendus émissaires. Toutefois, quelques nécessiteux à l'instar de Mansour Abbas Mahamat n'ont pas trainé les pieds pour inféoder le cercle vénal. Longtemps considéré comme le Représentant de l'UFDD en France, l'homme a dû précipitamment tendre la bouche à l'hameçon dardé et s'est fait aussitôt prendre.

Le marché s'est avéré juté. Il l'est du moins pour celui qui ne s'est jamais attendu à une "opportunité" de cette nature. Le transfert de Mansour Abbas de l'UFDD au MPS a coûté tout de même la bagatelle de 8000 euros au locataire du palais rose. Ce qui ne représente rien du tout pour l'impresario de N'Djamena. Cette somme d'argent représente néanmoins une fortune aux yeux du récipiendaire qui, en la convertissant en francs CFA, se verrait bien en un petit millionnaire à N'Djamena. Et il se dira "avoir atteint son but".

Ce n'était pas prévu mais c'est mieux que rien


A défaut de rentrer bredouille au Tchad, il a valu mieux à Ali Haroun d'avoir réussi à provoquer une prévarication, ne serait-ce que fort insignifiante, dans les rangs de l'UFDD. Aussi, il faut le dire, le chargé des missions du président tchadien peut se targuer bassement l'orgueil d'avoir "réussi" un pari, celui de quitter Paris ce vendredi 15 août 2008 avec, en sa compagnie, un Abbas qui va devoir rouler désormais à bas débit pour Idriss Deby.

Selon nos informations, Mansour Abbas Mahamat a déjà présenté sa lettre de démission aux membres de l'UFDD. Il devrait quitter Paris ce vendredi 15 août 2008 à 10h25 pour se rendre à N'Djamena via Douala. Une rencontre entre l'ex-Représentant de l'UFDD en France et le président tchadien est prévue sur place dans les jours à venir.

A suivre

Җ

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements