Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
OPPOSITION

Tchad: un grand cadre rejoint l'UFCD


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 12 Juillet 2008 modifié le 15 Juillet 2008 - 12:21

Brillant enseignant, Djibrine Assali fut aussi chef de service dans la grande société d’assurance. Il a été licencié le 10 septembre 1992 à la demande du gouvernement à l'issue d'une grève générale des travailleurs.


Tchad: un grand cadre rejoint l'UFCD

Le Courrier de l'Est

UN GRAND CADRE REJOINT LA REBELLION (UFCD)

DJIBRINE ASSALIH HAMDALLAH est né vers 1949 à Oumrane dans la sous préfecture de Mangalmé. Il est marié et père de 17 enfants

Cursus
Après des études primaires à Baro, Djibrine Assali entre en secondaire (cours normal de Fort Archambault) puis au collège de Mongo, il est diplômé de l’Ecole Normal de Fort Lamy.
Licencié en Droit il entreprend des études supérieures à l’institut africain des assurances de Tunis.

Activités syndicales
Délégué du personnel de la STAR Nationale (1979-1992); Secrétaire Nationale à la Confédération Syndicale du Tchad C.S.T (1979-1988); Secrétaire Général de l’Union Nationale des Syndicats du Tchad U.N.S.T (1988-1991); Secrétaire Général de l’Union des Syndicats du Tchad U.S.T; Membre du Comité Exécutif de la Confédération Internationale des Syndicats Libres C.I.S.L (1992-2006); Membre du Conseil Général et du Bureau Régional Africain de la C.I.S.L : O.R.A.F-C.I.S.L (1992-2007); Président de l’Union des Syndicats des Travailleurs des Etats Sahélo-Sahariens USTESS-CENSAD (1998-2008); Président de l’Organisation Syndical des Travailleurs de l’Afrique Centrale O.S.T.A.C (2003-2008); Membre suppléant du Conseil d’Administration du Bureau International du Travail B.I.T (2004-2008); 1er Vice-Président du Conseil d’Administration de la CNPS (1988-2008).

Ce brillant enseignant fut aussi chef de service dans la grande société d’assurance. Il est licencié le 10 septembre 1992 à la demande du gouvernement à l'issue d'une grève générale des travailleurs.

Al Djawab al Sabah
(Le Courrier de l'Est)



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Décembre 2015 - 10:29 Cameroun: La lettre qui divise le Sénat !