Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Journée de l'Afrique : la main dans la main, vers une communauté de destin et d'intérêts Chine-Afrique


Alwihda Info | Par French.news.cn - 23 Mai 2015 modifié le 23 Mai 2015 - 14:21


      
BEIJING, 22 mai (Xinhua) -- Le Corps diplomatique africain en Chine a offert vendredi soir à Beijing une soirée en grande pompe pour célébrer la Journée de l'Afrique, établie pour marquer la naissance il y a 52 ans de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), prédécesseur de l'Union africaine (UA) d'aujourd'hui.
Quelque 400 personnalités de tous bords, dont des représentants du Corps diplomatique africain en Chine, des officiels chinois et des hommes d'affaires, se sont réunis dans le cadre de cette soirée de gala, organisée dans la salle du Bridge Diplomatic Center, richement ornée aux couleurs africaines.
"A travers ces festivités, les Ambassadeurs africains entendent montrer à la société chinoise l'image d'une Afrique en transformation positive et pleine d'opportunités, et faire ressortir l'importance des liens d'amitié, de solidarité et de coopération entre la Chine et les pays africains" dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine et à la hauteur de nouvelles initiatives chinoises "une Ceinture et une Route", a indiqué l'ambassadeur d'Algérie en Chine, Hassane Rabehi.
LA CHINE ENGAGEE DANS LE DEVELOPPEMENT GLOBAL DE L'AFRIQUE
En 1963, les dirigeants africains de l'ancienne génération ont signé à Addis-Abeba, en Ethiopie, la Charte de l'Organisation de l'unité africaine (OUA). Sous la conduite de celle-ci, les pays et les peuples africains ont réalisé les uns après les autres la libération nationale. Dans le 21e siècle, l'Union africaine, après avoir pris le relais de l'OUA en 2002, continue à conduire les pays africains vers la réalisation du rêve africain, celui de l'unité, du développement et du renouveau du continent.
"Aujourd'hui, c'est en effet l'occasion pour les fils et filles de l'Afrique de célébrer et de se remémorer le parcours que nous avons traversé, allant de la lutte pour notre indépendance politique à la phase actuelle de la recherche pour le développement économique et la réduction de la pauvreté", a déclaré dans son discours l'ambassadeur du Zimbabwe en Chine, Paul Chikawa, dont le pays assume actuellement la présidence tournante de l'UA.
"Tout au long de toutes ces époques, la Chine se tenait toujours à côté de l'Afrique, ce qui a mené à la consolidation d'une amitié forte (...) La Chine est engagée dans le développement global de l'Afrique", a affirmé M. Chikawa, avant de se féliciter du fait que la Chine est maintenant le plus grand partenaire commercial du continent africain, avec un volume atteignant 220 milliards de dollars en 2014.
Pour sa part, l'ambassadeur de Madagascar en Chine, Victor Sikonina, en qualité du Doyen des Ambassadeurs africains, a salué entre autres dans son discours "les apports de la Chine dans le processus de la reconstruction et de l'émergence de l'Afrique en tant qu'acteur dans toutes les sphères politiques, économiques et culturelles, notamment depuis la mise en place du Forum sur la coopération sino-africaine" il y a 15 ans.
Le diplomate malgache a relevé que le Forum est devenu "une référence, un modèle de réussite de cadre de coopération gagnant-gagnant qui nourrit tous les espoirs pour la prospérité des pays africains".


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements