Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Président malien IBK se rebelle contre le Tchad


Alwihda Info | Par - 6 Octobre 2014 modifié le 6 Octobre 2014 - 23:20

Au moment où il est à la tribune pour passer son message, le sang des soldats tchadiens coule au Nord du Mali pour lui assurer un retour dans son pays.


Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU. Crédit photo : Sources
Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU. Crédit photo : Sources
Lors du discours d'IBK à la tribune de l'ONU, seul le Tchad -l'un des pays clés impliqué dans la résolution de la crise malienne- n'a pas été cité sur sa liste des pays à remercier. Ce même Tchad n'a pas eu droit à des hommages pour ses soldats morts sur le front, pour la lutte contre le terrorisme. Seul l'otage français égorgé a eu le privilège d'avoir droit à des hommages. Pourquoi cette ingratitude de la part de IBK? Au moment où il est à la tribune pour passer son message, le sang des soldats tchadiens coule au Nord du Mali pour lui assurer un retour dans son pays. Une telle bavure politique ne doit pas être tolérée par le Tchad qui doit exiger des explications si ce n'est pas un pardon explicite. Autrement dit, le Tchad doit tirer la conclusion. IBK doit nous dire pour qui nos soldats tchadiens sont morts dans le Nord du Mali? N'est ce pas pour les maliens? Alors les maliens doivent réagir pour attirer l'attention de leur président et le rappeler à l'ordre. IBK doit comprendre que le travail n'est pas encore terminé dans son pays et si le Tchad retire ses forces, ce n'est pas l'ONU qui va empêcher les islamistes de reprendre du terrain.

Gloria Ronel
Coordinatrice de rédaction. En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par Terapgadar le 03/10/2017 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Condoléances au famille du défunt et du martyre dns le terre étrangers vraiment les soldats tchadiens souffrent de ses malheur ns n'avons pas du droit à l'extérieur du patri ns sommes obligé de faire n'importe quoi,mais encore ns smme au programme vers le Mali sans droit sans excitation vraiment c pas la peine pr ns le soldats tchadiens....

26.Posté par Tandjigora le 02/10/2017 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thiadien Malien. On ai des frères vous été venue sauve vos frères et sœurs de la main des barbares par m voie tous les Mali vous merci
Les frères qui sont tombé que Dieu les accordes son paradis
Ce que vous avez fait pour nous se Dieu seul qui peut vous paye n'écout ne regarde pas ce qui fait les politiciens se des comédiens
Merci que Dieu nous gardé

25.Posté par Ahmat mahamat saleh barka le 01/10/2017 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une bonne leçon pour le Tchad on a participe sur la base de la fraternité africaine et ces connards des merdes nous prennent à des bêtes. Donc dorénavant chacun assume sa responsabilité pour assurer la sécurité de son pays , les valets de l'Europe sont toujours ingrats comme leurs maîtres

24.Posté par Adam Mahamat Mbomi le 07/10/2014 11:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ANT à défendu l'Afrique, demain défendra le monde et remercie par le monde, sa dignité est connu à travers du monde entier. ibk il faut qu'il garde sa remerciement.

23.Posté par Abdelmoudjib ahmat le 07/10/2014 06:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand que vous les aidez est ingrat il faut le laisser souffrir,donc le Tchad doit systematiquement retirer ses troupes du Mali

22.Posté par Mahamat Limane Ali le 02/10/2014 22:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne besoins pas son remerciement il faut qu''il remercie la frce parceque le Tchad est un pays digne de son nom ce pas une honte enver l'AFRIQUE? Ingra Ingra Ingra Ingra ibk

21.Posté par Abdramani le 02/10/2014 19:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis désolé,comment IBK a oublié nos soldats tchadiens qui sont mort pour une cause qui est a leurs pas pas la notre ,il a méme site le nom de l''otage français .

20.Posté par Djedouboum Madjimaryo le 02/10/2014 18:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'apprecie hautemt les reactions patriotiques de la jeunesse tchadienne.C'est bon de se payer par la monnaie de singe,que ce IBK sache que les narcotranfiquants n'ont pas encore quitté le sahara et kil commence dès ojrd8 kel pays africain serait pret à payer ce lourd sacrifice pr le porter o pvoir

19.Posté par Mahamat djiddi le 02/10/2014 15:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment,c'est diaboliquement regrettable.

18.Posté par Seid le 02/10/2014 13:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De ttes les façons le peuple malien l''a fait haut et fort et c''est essentiel.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.