Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Evènements

Toucher du doigt l’épineuse question de la réalité conflictuelle


Alwihda Info | Par Par Bokade Moise - 8 Octobre 2011 modifié le 8 Octobre 2011 - 20:52


Parmi les sujets marquant de septembre
 
Toucher du doigt l’épineuse question de la réalité conflictuelle
L’ambassade des Etats-Unis  au Tchad, en collaboration avec  le ministère de la défense  nationale tchadienne  a organisé un séminaire sur le  thème «  les relations  civilo- militaires  dans une  démocratie en transition» du 12 au 15 septembre 2011  à l’hôtel Kempinski. Dans son allocution, l’ambassadeur des Etat –Unis a montré  l’objectif de ce séminaire qui  vise à outiller et soutenir le gouvernement tchadien à  faire  asseoir l’Etat de droit, consolider la démocratisation et promouvoir la bonne gouvernance au Tchad. C’est  aussi un cadre de réflexion permettant  aux officiers des forces de défense  et de sécurité de se familiariser avec des civils. La société civile ainsi que les medias  doivent avoir les yeux ouverts  sur les relations civilo- militaires. De cerner les rôles, missions  et responsabilités de chacun. Aménager  des pistes  pour conduire le maintien et la  consolidation  des relations entre les militaires et la société civile, dit –il.
Le  représentant  du ministre de la défense nationale, M. Simadji  Singar, ouvrant les activités de ces assises, se réjouit de la coopération de l’ambassade des Etats-Unis au Tchad et l’initiative  de ce dernier pour la recherche de la paix au Tchad. Selon lui, ce séminaire cherche à instaurer la démocratie et la confiance entre les  civils et militaires. Les  sous thèmes développés sont entre autres  les relations civilo- militaires,  les rôles et  les missions des forces de sécurité, les forces de sécurité  et la législation,  les forces de sécurité et les medias ainsi que des représentations  des organisations de la société civile avec une séance  finale de restitution sanctionnée par un plan d’action. Plusieurs recommandations ont été formulées à l’endroit du gouvernement et les partenaires au développement accrédités au Tchad