Menu

 

 

Depuis quelques années, le trading en ligne a le vent en poupe. Le nombre de traders augmente de jour en jour et de nouveaux sites web émergent pour faciliter les transactions. Cependant, choisir sa plateforme d’investissement n’est jamais aisé. En effet, les possibilités sont diverses et il faut tenir compte de certains paramètres pour effectuer un bon choix. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des informations utiles pour trouver le meilleur broker.

Vérifier la fiabilité du site

Au moment de choisir sa plateforme de trading en ligne, il est important d’accorder une attention particulière à la fiabilité du site. En effet, cette activité consiste à placer son argent et il faut s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour faire des investissements sécurisés. Sur la toile, il existe une multitude de plateformes spécialisées dans le trading. Avant d’effectuer un choix, il est conseillé de procéder à une étude comparative. Pour ce faire, vous pouvez vous baser sur les avis des utilisateurs.

Dans le but de limiter les risques, les autorités européennes imposent des normes de qualité et de fiabilité aux plateformes de trading. Elles se doivent donc d’assurer une sécurité optimale aux comptes. En outre, elles doivent faire en sorte que chaque opération financière bénéficie des avantages du secret professionnel.

Dans les normes, une bonne plateforme de trading en ligne devrait fournir aux traders tous les renseignements liés à leur fonctionnement. Autrement dit, tout trader peut accéder à des informations techniques et fondamentales toutes les fois qu’il en a besoin. Ces informations incluent généralement le ratio cours/bénéfice, le taux de dividende, le bénéfice par action, etc.

Pour minimiser les risques, il est recommandé d’opter pour un broker qui offre la possibilité d’accéder à des informations en temps réel sur tous les évènements en cours et sur les CFD. Que vous fassiez des investissements à plein temps ou à temps partiel, vous aurez besoin d’être informé sur les tendances majeures du marché boursier. En optant pour une plateforme qui permet de créer des alertes sonores par exemple, vous mettez toutes les chances de votre côté d’investir au bon moment.

Se renseigner sur les frais appliqués et les fonctionnalités disponibles

Sur chaque site de trading en ligne, il existe des frais pour chaque transaction. C’est le cas par exemple des frais de courtage et des frais bancaires. Malheureusement, personne n’en parle au moment de l’inscription. Pourtant, ces charges influent considérablement sur le coût total des transactions.

Pour éviter ces déconvenues, il est conseillé de choisir une plateforme qui propose un calculateur en direct. Ainsi, vous aurez des informations fiables sur les frais engagés pour chaque transaction. Vous pourrez alors déterminer la valeur réelle de vos investissements.

Pour maximiser ses gains au trading en ligne, il est important de choisir une plateforme qui propose différents modèles d’investissements. En optant pour un site qui se fond parfaitement dans votre style de vie, vous pourrez limiter les contraintes et les risques. En outre, il devient facile de faire des choix pertinents sur toutes sortes de transactions. Il suffira par exemple de quelques clics sur votre smartphone pour échanger vos actifs en ligne.

En tant que trader, il est important de savoir gérer les risques. Pour y parvenir, il est conseillé de choisir une plateforme qui met un accent particulier sur ce point. Ainsi, il vous sera facile d’avoir tous les éléments nécessaires pour faire des placements sécurisés et rentables.


Rédigé par Partick Ferard le Mercredi 9 Septembre 2020 | Commentaires (0)

Travailler en Angleterre : trois informations importantes à avoir

Avec sa capitale Londres, l’Angleterre fait partie d’une union de quatre nations nommée le Royaume-Uni. Comptant plus de cinquante-cinq millions d’habitants, elle est la nation la plus peuplée du Royaume-Uni. Depuis quelques années, l’Angleterre est le point de chute de milliers de nouveaux diplômés ou de professionnels en reconversion qui sont en quête d’un mieux-être. Ce pays offre de multiples opportunités à tous ceux qui sont à la recherche d’activités professionnelles intéressantes. Découvrez dans cet article les informations utiles à savoir sur le salaire minimum en Angleterre.

Quel est le salaire minimum en Angleterre ?

Les autorités anglaises réévaluent fréquemment le salaire minimum afin qu’il puisse répondre valablement au coût de la vie en Angleterre. Applicable dans toute entreprise, ce salaire varie cependant en fonction de l’âge du travailleur, mais aussi de sa situation personnelle. Ainsi, depuis le 1er avril 2020, le SMIC en Angleterre  est de :

  • pour les travailleurs de 25 ans et plus : le salaire minimum est de 8,72 livres sterling par heure ;
  • pour les salariés de moins de 25 ans : dans ce cas, la rémunération horaire minimum est à nouveau sous-subdivisée par tranches d'âge. Ainsi, pour les travailleurs ayant entre 21 et 24 ans, elle est de 8,20 livres sterling par heure. Pour les salariés ayant entre 18 et 20 ans, elle est de 6,45 livres sterling par heure. Enfin, elle est de 4,55 livres sterling pour les salariés ayant moins de 18 ans.

En revanche, en ce qui concerne les personnes qui sont en situation d’apprentissage, le salaire minimum est de 4,15 livres sterling par heure si ceux-ci ont moins de 19 ans. Ce salaire est le même si l’apprenti a plus de 19 ans et est toujours en première année d’apprentissage. Par contre, si l’âge de l’apprenti excède 19 ans et qu’il n’est plus en première année, il aura droit à la rémunération horaire minimum correspondant à sa tranche d’âge.

Quelles sont les contributions salariales et patronales ?

Les contributions salariales sont payées chaque mois par le salarié et sont directement prélevées sur le salaire par son employeur. Les contributions versées concernent :

  • Pension scheme contributions : elles ont rapport avec les contributions à la retraite et sont déterminées par tranches en tenant compte du salaire de l’employé ;
  • Pay as you earn (PAYE) : ces contributions sont définies comme le prélèvement libératoire à la source de l’impôt sur le revenu. Pour fixer ces contributions, il faut tenir compte de la situation financière, mais aussi matrimoniale du salarié ;
  • National Insurance contributions : elles concernent les contributions au système de santé national. Elles sont fixées par tranches selon le salaire brut du travailleur ainsi que de sa catégorie.

En ce qui concerne les contributions patronales, il y a les cotisations au système de santé national  et celles à la retraite qui sont payées par l'employeur sur la rémunération des salariés. Par ailleurs, l’employeur peut proposer une contribution supplémentaire à une mutuelle.

Quel est le temps de travail en Angleterre ?

Pour être considéré comme un travailleur à temps plein, vous devrez effectuer au minimum 35 heures de travail par semaine, soit 7 heures de travail au quotidien sur 5 jours. Il est important de savoir que la majorité des contrats prévoient un temps de travail supérieur à 35 heures hebdomadaires. Cependant, en Angleterre, aucun contrat de travail ne peut excéder 48 heures hebdomadaires.


Rédigé par Partick Ferard le Samedi 8 Août 2020 | Commentaires (0)

1 2 3