Menu

 

 

Lorsque vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf, vous devez cibler la bonne zone pour augmenter vos chances de trouver des locataires. Mais grâce à la loi Pinel et son plafonnement de loyer, cela devient plus simple. Elle vous garantit même une défiscalisation sur le long terme selon le nombre d’années de location. Pour vous aider à mieux comprendre ce dispositif et comment en bénéficier, nous vous donnons ici 4 informations clés.

Qui peut faire de la location avec la loi Pinel ?

De manière générale, la loi Pinel peut profiter à tous les investisseurs en immobilier neuf. C’est un dispositif qui garantit entre autres une exonération de taxe foncière sur une période de 6 à 12 ans. Pour en bénéficier, vous devez mettre votre bien immobilier neuf en location durant toute cette période, et respecter un certain nombre d’engagements. Si vous le voulez, vous pouvez vous occuper vous-même de la mise en location du bien. Ceci vous épargnera notamment les divers frais de gestion locative. Vous devrez alors vous assurer de louer votre bien dans les 12 mois qui suivent son acquisition afin de bénéficier du dispositif Pinel. Pour vous en sortir, suivez ce lien www.gridky.com/loi-pinel pour savoir comment construire en profitant du dispositif loi Pinel. De même, pour vous simplifier la tâche, vous pouvez confier cette mission à un professionnel de l’immobilier. Il se chargera alors de la location du bien et du respect des engagements.

Où investir dans l’immobilier avec la loi Pinel ?

Parmi les différentes conditions essentielles pour profiter de la loi Pinel, la zone de location du bien immobilier neuf demeure un aspect important. D’ailleurs, pour le succès de votre investissement, le choix de la zone et de la ville reste primordial. Mais avec le dispositif Pinel, le zonage devient encore plus capital. Il permet notamment de mieux répondre aux besoins du marché immobilier. Ainsi, selon la loi, seules les communes qui se trouvent dans les catégories A, A bis et B1 demeurent éligibles au dispositif Pinel. Ceci exclut donc les zones B2 et C (sauf dérogation éventuelle). Mais au-delà de ce critère géographique, vous devez définir la zone de location de votre bien en fonction de vos envies et vos projets.

Quelle est la durée de location avec la loi Pinel ?

Outre la zone de location, vous devez également respecter d’autres conditions pour bénéficier des avantages du dispositif Pinel. C’est le cas de la durée de location du bien immobilier. D’après la loi, votre logement devra être loué dans les 12 mois qui suivent son acquisition. Ensuite, c’est à vous de définir la durée totale de location. Toutefois, retenez que cette durée (qui varie entre 6, 9 et 12 ans) influencera le taux d’exonération de la taxe foncière. De manière plus précise, les réductions fiscales seront de 12 % (pour une location sur 6 ans), de 18 % (sur 9 ans) et de 21 % (sur 12 ans). Et si vous avez acheté le bien immobilier à l’aide d’un crédit, vous pourrez aussi déduire les taux d’intérêt de vos revenus fonciers.

Comment fixer le montant du loyer ?

Pour fixer les loyers à payer par vos locataires, vous devez tenir compte des plafonds imposés par la loi Pinel. Pour vous en donner une idée, voici un exemple. En métropole, le loyer au m² selon la zone se présente comme suit :

  • Zone A bis : 17,43 €
  • Zone A : 12,95 €
  • Zone B1 : 10,44 €
  • Zones B2 et C (sur agrément) : 9,07 €.

Rédigé par Partick Ferard le Vendredi 12 Février 2021 | Commentaires (0)

 

 

À première vue, la société offshore fait penser à une sorte de société par laquelle peut se faire facilement le blanchiment d’argent. Mais, ce n’est pas du tout le cas. Il s’agit plutôt d’une société implantée dans un pays étranger où l’on peut facilement faire fructifier son activité grâce à une fiscalité et une juridiction plus intéressantes. La société offshore est aussi une société légale et donc réglementée. Au-delà de ces aspects, cette société vous apporte d’innombrables avantages que vous êtes invités à découvrir dans les prochaines lignes.

Une fiscalité très appréciable

Comme le disait Athur Laffer, « Trop d’impôt tue l’impôt », il est quasiment impossible à certaines entreprises de survivre dans certains pays, tellement l’impôt qui est prélevé est insupportable. C’est pour cette raison que vous devez opter pour une société offshore . Avec une telle société installée à l’extérieur, rien ne vous sera exigé en comptabilité. Ici, vous n’aurez pas à publier vos comptes et états financiers. Cet état de choses contribue à la réduction des frais et vous permet de gérer votre entreprise sans grande pression.

En outre, la société étant installée dans un pays favorable, vous ne serez pas imposé sur les bénéfices. Vous n’aurez qu’à payer la licence annuelle de l’État dans lequel elle se retrouve. Les sociétés offshores sont également exonérées de la TVA. C’est une voie certaine d’optimisation des bénéfices. Vous ferez d’importantes économies, car vous ne serez point surtaxé, quels que soient les bénéfices que vous ferez. La rentabilité est donc certaine. Aussi, rappelons qu’on ne vous demandera qu’un capital insignifiant dans certaines juridictions.
 

Une protection juridique infaillible

Sur le plan juridique, tout est encore rose. Ici, les formalités administratives que vous aurez à remplir sont simples. Les États ne vous compliqueront nullement la tâche, car ils savent qu’ils profiteront des services que votre société offrira à leurs populations. Il vous sera donc aisé d’y créer votre société et d’y faire l’ouverture de votre compte. Par ailleurs, votre personne de même que vos actifs sont bien protégés dans ces juridictions. On ne vous trainera point en justice ici si vous n’êtes pas l’auteur d’actes criminels. En effet, les pays dans lesquels il est possible de créer des sociétés offshores ne divulguent pas les informations bancaires de leurs entrepreneurs. Il faut noter également qu’une décision de justice de votre pays d’origine ne s’appliquera pas directement à votre société offshore, car c’est le droit local qui s’applique sur cette société.

Exercer dans l’anonymat

La société offshore vous permet de travailler dans le plus grand anonymat. Vous pouvez utiliser les nominées. Cela vous donne l’occasion de ne pas mettre votre nom sur les différents contrats. Ainsi, les noms des dirigeants et actionnaires ne figureront pas dans le registre de commerce. La plupart des pays acceptant ces sociétés voient votre vie et la vie de votre société comme une vie privée. Ainsi, vous n’êtes plus obligé de mettre votre nom sur aucun document lorsque votre société fera des transactions. Ces pays font de votre anonymat leur priorité. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’ils ne divulguent aucune de vos informations bancaires. Si vous désirez détenir des biens immobiliers dans le plus grand des secrets, la création d’une société offshore est la meilleure solution.


Rédigé par Partick Ferard le Mercredi 10 Février 2021 | Commentaires (0)

1 2