Advienne que pourra...

RDC : une transition politique sans Joseph Kabila


Rédigé le Lundi 22 Janvier 2018 à 10:54 | Lu 336 fois | 0 commentaire(s)
Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Essayiste réformiste et romancier, auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles,... En savoir plus sur cet auteur


La non-organisation des élections présidentielle et législatives en 2016 ne cesse de fragiliser les institutions étatiques et la cohésion nationale. Aujourd’hui, l’impossibilité pour la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’organiser les scrutins provinciaux, sénatoriaux, présidentiel et législatifs ne peut que déboucher sur une crise sociale et politique en mesure d’hypothéquer à jamais l’avenir de la République Démocratique du Congo et de déstabiliser longtemps la région des Grands Lacs, ainsi que l’Afrique centrale. En tout cas, l’échec du dialogue national politique inclusif initié par le président Joseph Kabila et les événements dramatiques en cours dans notre pays incitent à une transition politique sans Joseph Kabila.

Par conséquent, l’Alliance de Base pour l’Action Commune (ABACO) propose une feuille de route et une charte en vue de la transition politique en République Démocratique du Congo sans Joseph Kabila (voir pièce jointe).

Pour l’Alliance de Base pour l’Action Commune (ABACO),
Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Premier-Vice Président de l’ABACO

Fait à Paris, le 22 janvier 2018

 
resolution_crise_rdc_2.pdf Resolution_crise_rdc.pdf  (368.68 Ko)



Nouveau commentaire :








Partager ce site



VisionRdc-GrandsLacs1couv
koko-hamon
Interview KOKO 1
INTERVIEW KOKO Cinq questions
lonsikoko-890x395_c
gaspard_hubert_lonsi_koko
Interview KOKO 1
Interview KOKO 2