Advienne que pourra...

Vient de paraître : Les Noirs lumineux...
Les « Noirs lumineux » ? Vaste sujet ! Controverse et mauvaise foi, inévitables. Prise et éveil de conscience, à n’en pas douter, pour les Noirs et les populations à l’ascendance ébène. Alors, le sujet mérite d’être débattu jusqu’au paroxysme. Enfin, que les uns et les autres puissent avoir l’audace de s’appuyer sur les obstacles, ainsi que les préjugés, et non, comme à l’accoutumée, d’essayer stratégiquement, ou par hypocrisie, de les contourner.
L’héritage étant la somme de l’actif et du passif, ces deux éléments restent à jamais indissociables au moment de la transmission. Restituer l’Histoire en occultant les zones d’ombre au profit des seuls événements glorieux équivaut, ni plus ni moins, à de la falsification. L’héritage, c’est tout ou rien. S’agissant de la traite négrière, le crime contre l’Humanité fait tout à fait corps avec l’enrichissement économique des puissances esclavagistes.
La dignité humaine ne s’obtient que par la souveraineté nationale, ou continentale. La quête du bonheur ne doit pas forcément conduire vers un ailleurs aux multiples facettes. Ce qui a manqué au héros du Danois Henrik Ibsen, en l’occurrence Peer Gynt, c’était d’avoir une profession et de l’aimer, quelle qu’elle fût… De Plus, on ne pourrait que difficilement mieux entre­prendre ailleurs ce que l’on n’a pas su réaliser chez soi.
Puisse l’exemple de ces Noirs lumineux revaloriser l’image de leurs sem­blables. Puissent leur lucidité et leur bravoure éveiller à jamais l’esprit d’émulation auprès de celles et ceux qui, à travers la diaspora africaine et en Afrique intra-muros, ont désormais la charge de poursuivre le combat pour la dignité humaine. Puisse, enfin, leurs salutaires actions éveiller la conscience noire : de l’intérieur comme de l’extérieur du continent.
 
Titre : Les Noirs lumineux du XVIe au début du XXe siècle
Auteur : Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Pagination : 536
Sortie : 10 novembre 2020
EAN Papier : 9791091580441
EAN Numérique : 9791091580458
Lien : https://egregorelivres.fr/2020/11/11/les-noirs-lumineux-du-xvie-au-debut-du-xxe-siecle

Projet de souscription pour une publication
Besoin de soutien au projet concernant la publication de l'ouvrage "Les Noirs lumineux du XVIe au début du XXe siècle.
À une période où les problématiques relatives à la traite des Noirs, à la décolonisation et à la cohabitation humaine ressurgissent avec force et vigueur dans bon de pays travers le monde, l'auteur s'est penché sur la lucidité et la bravoure ayant animé quelques Africains et leurs descendants asservis en vue du combat pour la dignité humaine.
https://www.ulule.com/les-noirs-lumineux-du-xvie-au-debut-du-xxe-siecle
Merci d'avance !

Gaspard-Hubert Koko : Les Africains doivent être les gardiens et défenseurs de leurs intérêts
Né à Léopoldville (actuel Kinshasa) en République démocratique du Congo, Gaspard-Hubert Lonsi Koko est essayiste réformiste et romancier. Il partage sa vie entre la France et l’Afrique. Dans cet entretien, il nous parle de son engagement d’écrivain.

Les Dépêches du Bassin du Congo (LDBC): D’où tirez-vous l’inspiration ?
Gaspard-Hubert Lonsi Koko : Cela dépend du genre utilisé. Toutes les intrigues de mes romans policiers se déroulent à l’époque de la République du Zaïre du maréchal Mobutu Sese Seko. Cela m’a permis d’une part de m’appesantir sur l’inquiétante situation en cours dans la région des Grands Lacs africains et sur le devenir de l’Afrique centrale. Ainsi le personnage principal, Roger Dercky, a-t-il investigué dans les villes de Brazzaville, de Kinshasa et de Kigali. Voir « Dans l’œil du léopard », « La chasse au léopard » et « Au pays des mille collines ».
Dans « Le demandeur d’asile », « Drosera capensis » et « La vie parisienne d’un Négropolitain », il est plutôt question des tribulations des immigrés africains en France relatives à moults difficultés de la cohabitation humaine, aux incohérences du droit d’asile, aux discriminations, au racisme…
Enfin, les essais ! Les convictions à la fois « abakistes » et socialistes ont toujours permis à l’auteur que je suis de préconiser une République sociale, la non-exploitation des riches par les pauvres et de dénoncer les arrestations arbitraires, voire très souvent abusives, des faibles par les puissants, ainsi que les multiples violations des droits fondamentaux de la personne. Dans « Le Congo-Kinshasa en quelques lettres », les problématiques abordées concernent une nation économiquement viable et politiquement démocratique. Dans « Ma vision pour le Congo-Kinshasa et la région des Grands Lacs », l’accent est mis sur la pacification de la RDC et la stabilisation de l’Afrique centrale de l’Est. Dans cette optique, le panafricaniste qui sommeille en moi milite, dans « Le regard africain sur l’Europe », pour une Afrique performante sur le plan continental et unie dans le concert des Nations. Il en est de même dans « Mais quelle crédibilité pour les Nations unies au Kivu ? » ouvrage dans lequel je dénonce le tourisme armé des forces onusiennes dans l’Est du Congo-Kinshasa et le néocolonialisme non avoué sur la base d’occupation militaire. [lire la suite ]

Propos recueillis par Aubin Banzouzi

1 2 3 4 5 » ... 8
gaspard_hubert_lonsi_koko
INTERVIEW KOKO Cinq questions
G-HLonsi
Interview KOKO 1
Interview KOKO 2
G-H Lonsi Koko Assemblée nationale 2
Interview KOKO 1
koko-hamon