Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Le Tchad dénonce des provocations et "ingérences dans ses affaires intérieures"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Juin 2019 modifié le 11 Juin 2019 - 07:59



Le ministère tchadien des Affaires, de l'Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora. © DR/TD
Le ministère tchadien des Affaires, de l'Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora. © DR/TD
Le ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora, a dénoncé lundi une "ingérence flagrante dans les affaires intérieures du Tchad" suite à la présence des représentants des missions diplomatiques sur les lieux d'une "tentative de meeting politique d'un parti politique en gestation non autorisé", et au "communiqué de presse publié le 7 juin par l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique."

D'après le ministère, "les chargés d'Affaires des Ambassades des Etats-Unis d'Amérique et de la République Fédérale d'Allemagne, ainsi que le représentant du Bureau diplomatique des Pays-Bas au Tchad, ont été convoqués au ministère des Affaires étrangères, le 7 juin 2019, pour s'expliquer sur leur présence au lieu retenu pour le meeting susmentionné. Les explications fournis à cette occasion n'étant pas convaincantes, et cachent mal l'intention d'ingérence flagrante dans les affaires intérieures du Tchad".

"Le choix de la démocratie comme mode de gouvernance au Tchad n'a jamais été imposé de l'extérieur, et les textes régissant la création et le fonctionnement des partis politiques sont établis conformément à la Constitution et aux lois de la République, comme l'atteste le libre exercice des activités de plus de 200 partis politiques", estime le ministère.

Il souligne que "le Gouvernement du Tchad ne permet, sous aucun prétexte, une forme quelconque d'atteinte à sa souveraineté, ou une ingérence de quelle que nature que ce soit dans ses affaires intérieures pour mettre à mal la stabilité et le consensus national forgés au prix d'énormes sacrifices."

Par conséquent, il "rejette et dénonce avec force le communiqué de presse de l'Ambassade des Etats-Unis au Tchad, publié le 7 juin dernier, dont les termes sont délibérément condescendants et provocateurs."

Une mise en garde contre les représentations diplomatiques

Le Gouvernement "regrette profondément que la participation au meeting illégal susmentionné des représentants des Ambassades européennes au Tchad, ait fait l'objet d'une concertation préalable avec la délégation de l'Union Européenne qui les aurait encouragés à répondre à l'invitation de "Les Transformateurs", sachant d'avance que ce prétendu parti politique n'a pas encore obtenu son autorisation de fonctionner."

Il invite "toutes les missions diplomatiques et consulaires accréditées au Tchad à exercer leurs activités sans interférer dans ses affaires intérieures et dans le respect de leur obligation de réserve."



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Août 2019 - 21:48 Tchad : une opération de salubrité à Goz Beida