Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Le Tchad prend ses dispositions pour faire face aux baisses des revenus pétroliers


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Novembre 2019 modifié le 16 Novembre 2019 - 08:46



L'Assemblée nationale au Tchad. © DR
L'Assemblée nationale au Tchad. © DR
L'assemblée nationale a adopté vendredi la loi sur le mécanisme de lissage des prix et de la production pétrolière. 138 députés ont voté en faveur du texte.

La plénière a eu lieu en présence du ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin -qui a défendu le texte- et de la ministre secrétaire générale du gouvernement, chargé des relations avec l'Assemblée nationale, Mariam Mahamat Nour.

Répondant à des inquiétudes et doutes de certains députés, le ministre Tahir Hamid Nguilin a relevé que "le présent mécanisme permettra de faire face aux baisses importantes des cours et de la production de manière assez substantielle parce que sur la base du comportement historique du prix du pétrole et de notre production pétrolière, la probabilité de survenance d'un tel évènement est couverte au moins dans 40% des cas de chute des cours et de la production."

"Le Forum national inclusif, après avoir fait le point sur le fonctionnement du collège (de contrôle et de surveillance des revenus pétroliers, Ndlr), a décidé qu'il doit être supprimé. Il a recommandé que la loi portant sur la gestion des revenus pétroliers soit révisée. Actuellement, c'est l'une des résolutions du forum qui n'ont pas encore été réalisées. Le ministère des Finances est déjà entrain de travailler sur la relecture", a souligné la ministre secrétaire générale du gouvernement, chargé des relations avec l'Assemblée nationale, Mariam Mahamat Nour.

L’objectif de la loi est d’établir un cadre de référence pour gérer les recettes pétrolières dans le but de réduire l’impact de la volatilité des prix et des volumes de production pétrolière sur l’économie tchadienne.  

Ce mécanisme est conçu pour faire face au risque de chute importante des prix du pétrole qui ont souvent une répercussion sévère sur les recettes pétrolières et sur la capacité de l’État à faire face à ses engagements. Le mécanisme permettra au Gouvernement d’être en mesure d’atténuer les conséquences d’un choc négatif des prix du pétrole comme par le passé.  

Il est ainsi prévu un compte spécial de lissage des prix et de la production pétrolière afin de constituer une réserve contre le risque de chute importante de recettes.

Le mécanisme de lissage des prix et de la production pétrolière, découle des engagements souscrits par le Tchad auprès de la Banque Mondiale, permettant au pays d’encaisser un appui budgétaire supplémentaire en début de l’année prochaine.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)