Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : chômage et désarroi d'employés des Brasseries à Moundou


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 22 Février 2020



Un portail des Brasseries du Tchad à Moundou, au Tchad. © Golmen Ali/Alwihda Info
Un portail des Brasseries du Tchad à Moundou, au Tchad. © Golmen Ali/Alwihda Info
36 employés de l'usine de Moundou des Brasseries du Tchad (BDT) sont mis en chômage technique depuis quelques jours. Cela fait suite à la crise qui secoue cette institution depuis que l'Etat a refusé de renouveler la convention d'exonération des taxes avec les BDT.

Cette situation a obligé les BDT à augmenter les prix des bières et boissons gazeuses.

Les grossistes, les détaillants et les consommateurs ont grevé pour manifester leur mécontentement suite à cette hausse des prix, sans obtenir gain de cause.

Même avec cette augmentation des prix, les BDT ne pourront pas vendre la moitié de la quantité habituelle, a expliqué le directeur d'agence Sud Kaguer Nargaye à Alwihda info il y a un mois.

Des démarches ont été menées auprès du Gouvernement par les responsables des BDT afin de revoir la décision mais cela n'a encore rien donné, ce qui a conduit à cette mise en chômage technique du personnel.

Si dans six mois aucune solution n'est trouvée, les BDT seront obligées de procéder au licenciement massif du personnel pour ensuite fermer l'usine de Moundou.

Quelques employés mis au chômage que nous avons rencontré espèrent que la venue du chef de l'État à Moundou le 28 février prochain permettra de débloquer la situation.

"Nous implorons le chef de l'Etat afin qu'il intervienne pour sauver plusieurs familles qui sont frappées suite à cette situation qui touche toutes les couches sociales", s'est exclamé un employé mis en chômage qui voit en l'arrivée du Président de la République à Moundou une lueur d'espoir.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)