Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : des nouveaux prix d'accès à internet approuvés


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Juillet 2019 modifié le 13 Juillet 2019 - 18:29



Le réseau a fibre optique Adré-N'Djamena a été inauguré samedi matin à N'Djamena par le chef de l'Etat, en marge du forum Tchad Numérique, marquant une nouvelle page vers l'évolution des Technologies de l'information et de la communication, et la valorisation de l’économie numérique.

Le projet, réalisé sur une distance de près de 1200 km, dispose de 13 sites de transmission de N’Djamena à Adré, fonctionnant grâce à un système d’alimentation hybride (solaire, batterie, générateur diesel avec réservoir de carburant de 1000 litres), a indiqué le directeur général de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Sidick Bassi Lougouma.

La partie de transmission OFM est protégée par un mini-abri extérieur contre le soleil, la chaleur et les intempéries. Chaque site est clôturé par un mur contenant le bureau des techniciens, deux forages avec un château d'eau et un local de gardiennage. 

D'après Sidick Bassi Lougouma, "avec cette fibre, le Tchad pourra mettre à la disposition des opérateurs nationaux, une capacité de 100 gigabits dont 40 gigabits sont déjà disponibles."

"Les retombées sociales et économiques seront grandes", a estimé le responsable de la société chinoise Huawei Technologies. D'après lui, le Tchad peut compter à un retour sur investissement d'ici 5 ans.

« Par la réalisation de ce segment Adré-Ndjamena, c’est le maillage de tout le territoire national qui se met progressivement en place », a souligné le ministre des Postes et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Dr Idriss Saleh Bachar.

Le projet d'un coût global de 25 milliards Francs CFA, a été mené à terme grâce à l'ARCEP (financement et coordination), l'entreprise chinoise Huawei (réalisation) et le cabinet tunisien MTP (supervision des travaux).

L'ouvrage a été transmis officiellement en mars 2019 à la société de partenariat public-privé SoudaTchad. Elle est chargée des exploitations commerciales et de la maintenance des infrastructures.

© DR
© DR
Le coût d'accès à internet va baisser "très significativement"

Une baisse très significative sera opérée sur les prix d’accès à internet à haut débit grâce à une nouvelle nomenclature tarifaire qui vient d’être approuvée, a indiqué le ministre Idriss Saleh Bachar.

La construction du réseau à fibre optique et la connexion avec les câbles sous-marins situés sur les différents passages du continent africain, donne l’opportunité au Tchad de devenir un hub et une véritable plaque tournante  en matière d‘acheminement du trafic international, a-t-il souligné.

Le Tchad “fait un pas de géant dans l’évolution numérique et rattrape ainsi son retard, facilitant par conséquent son désenclavement”, a indiqué Idriss Déby. Il a insisté sur le meilleur profit que pourrait tirer le pays grâce aux facilités qu’offre la fibre optique dans les domaines clés comme l’éducation et la santé. 

"Les opérateurs et l'Etat doivent fournir des efforts afin d'accompagner davantage la baisse des tarifs de connexion internet", a souligné samedi le président lors de la clôture du Forum Tchad Numérique. Il a émis le souhait que le coût de connexion au Tchad soit la moins élevée de la sous-région. "Cela doit être fait", a-t-il insisté, "tout en veillant à l'amélioration de la qualité des services".