Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'opposition "désapprouve" l'intervention française


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 5 Février 2019 modifié le 5 Février 2019 - 21:33



Le président de l'UNDR, Saleh Kebzabo. © AlWihda Info/archives
Le président de l'UNDR, Saleh Kebzabo. © AlWihda Info/archives
L'Union Nationale pour le Développement et le Renouvau (UNDR) "s'étonne" de l'intervention de l'aviation française ce dimanche 3 février au nord du Tchad, selon un communiqué signé par le secrétaire national à la Communication et aux Nouvelles Technologies, M. Baou. Le parti "désapprouve que la France intervienne dans le conflit tchado-tchadien". 

L'UNDR "a toujours soutenu que la guerre n'a jamais résolu les problèmes de notre pays et que la France devrait, compte tenu de l'influence qu'elle a sur les autorités tchadiennes, appeler les différents protagonistes dans la crise tchadienne à dialoguer et à se réconcilier, au lieu de défendre coûte que coûte un régime que tout le monde rejette. Les indices d'évaluation du pays au niveau international sont là pour attester que rien ne va plus au Tchad."

Cet "amalgame" fait par le Gouvernement est "inadmissible", car il veut "assimiler toute opposition au terrorisme pour justifier tout éventuel manquement", relève le communiqué.

Une patrouille de Mirage 2000 français a procédé dimanche dans le nord du Tchad à des frappes, en appui de l'armée tchadienne, pour arrêter une colonne de 40 pickups d'un groupe armé en provenance de Libye, a annoncé lundi le ministère français des armées.

Vidéo : Des rebelles tchadiens tentent d'abattre un avion français ce dimanche 3 février