Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la Chine offre près de 600 tonnes de riz


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Juillet 2019 modifié le 13 Juillet 2019 - 17:57



© DR
© DR
Le ministère de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles a reçu vendredi un don d'environ 600 tonnes de riz de la République populaire de Chine, afin de contribuer à la lutte contre l'insécurité alimentaire.

La cérémonie s'est déroulée en présence de la ministre de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles, Lydie Beassemda, de l'Ambassadeur de la République populaire de Chine au Tchad, Li Jin Jin, et de la directrice de l'Office national de la sécurité alimentaire, Halimé Doumtene Abdraman.

Le don, réceptionné dans un entrepôt à Chagoua, est destiné aux familles démunies et sera distribué sur l'étendue du territoire.

"Environ 640.874 personnes sont en situation de crise alimentaire et 2.544.000 personnes en phase sous pression ont été identifiées par les services du ministère de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles", a indiqué la directrice de l'Office national de la sécurité alimentaire, Halimé Doumtene Abdraman.

L'Ambassadeur de la République populaire de Chine au Tchad, Li Jin Jin a relevé que "depuis 2007, le Gouvernement chinois envoie continuellement une mission agricole composée d'une dizaine d'agronomes pluridisciplinaires, chaque deux ans, pour aider le Tchad à développer des techniques agricoles".

"Pendant le sommet du forum sur la coopération sino-africaine qui s'est tenu en septembre 2018, la Chine a annoncé huit initiatives majeures pour la coopération agricole", a-t-il précisé.

La ministre de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles, Lydie Beassemda, a rappelé que le Tchad, depuis quelques années, traverse une crise financière due à la baisse du flux mondial du pétrole dont les conséquences se répercutent négativement sur la population tchadienne.

Elle s'est félicité du bilan de la campagne agricole 2018-2019 qui dégage un bilan céréalier positif. Toutefois, elle a relevé qu'il existe des poches de déficit alimentaire où les interventions sont nécessaires.

La ministre a assuré que son département veillera à la distribution équitable des sacs de riz aux bénéficiaires.