Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la cohabitation pacifique, facteur essentiel pour la quiétude au Ouaddaï


Alwihda Info | Par Djibrine Haïdar - 25 Avril 2019 modifié le 25 Avril 2019 - 10:35



Une cérémonie de lancement d'une caravane de sensibilisation de l'Union des associations tchadiennes a eu lieu ce mardi 23 avril au Lycée Franco-arabe d'Abéché, en présence des autorités locales, civiles et militaires. La caravane organise une tournée dans les villages périphériques de la province du Ouaddaï pour délivrer un message axé sur la cohabitation pacifique et la vulgarisation du bilinguisme au Tchad. 

Le président de l'Union des associations tchadiennes, Ahmat Béchir Ahmat a déclaré que "la cohabitation pacifique et l'un des facteurs essentiels qu'il faut au Ouaddai pour résoudre les problèmes agriculteurs-éleveurs que la province a connu depuis un certain temps". Il a appelé les autorités locales à travailler davantage pour ne pas laisser cette situation entre les mains de personnes malsaines.

Le gouverneur de la province du Ouaddai, Ramadan Erdebou a saisi l'occasion pour prévenir les autorités locales de prendre en compte ces doléances. Il les a également appelés à faire le nécessaire pour affronter la saison des pluies et trouver des solutions favorables afin que les générations futures puissent trouver leur place au sein de la nation. Ramadan Erdebou a mis l'accent sur la scolarisation des jeunes filles pour en faire des meilleurs mères.

Il a. expliqué que la caravane continuera sa mission sur l'étendue du territoire pour que toute la population du pays prenne en compte la politique du chef de l'Etat sur la question de la cohabitation pacifique et la vulgarisation du bilinguisme au Tchad. Il appelle l'opinion nationale et internationale à s'impliquer pour renforcer ces deux préoccupations.