Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la récolte de coton lancée dans le champ présidentiel au Sud


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 19 Novembre 2019 modifié le 19 Novembre 2019 - 16:59



Tchad : la récolte de coton lancée dans le champ présidentiel au Sud. © Alwihda Info/G.A.
Tchad : la récolte de coton lancée dans le champ présidentiel au Sud. © Alwihda Info/G.A.
Le président du Réseau des parlementaires pour le soutien à la relance de la filière Coton Tchad, par ailleurs coordonateur du projet champ pilote présidentiel, le député Néatobeye Le Nasseguengrar -accompagné de son collègue le député Djuéguinandé Laoumbo Malachie- a lancé officiellement la récolte du coton dans le champ présidentiel situé dans le village Kéré Maïlaou, département de Guéni. C’est un champ pédagogique de coton cultivé sur une superficie de 5 hectares initié par le chef de l’Etat Idriss Déby Itno. 

C’est le préfet du département de Guéni River, Ignazianki Samuel Patchanet -à la tête d’une forte délégation composée des différents responsables des services déconcentrés de l’Etat, les chefs de canton de la localité et une population sortie nombreuse- qui a accueilli les deux élus. 

Le superviseur du champ pédagogique présidentiel du département de Guéni, le député Djuéguinandé Laoumbo Malachie, a remercié la population qui a pris à cœur ce champ. Selon lui, cela a donné des rendements très satisfaisants.

Le coordonateur du projet champ pilote présidentiel, le député Néatobeye Le Nasseguengrar a sensibilisé la population sur le message du chef de l’Etat qui appelle à faire un retour à la terre. "L’objectif de ce projet est de démontrer l’attachement du président de la République à la terre nourricière, à toutes les cultures en général et au coton en particulier", a expliqué Néatobeye Le Nasseguengrar.

Tchad : la récolte de coton lancée dans le champ présidentiel au Sud. © Alwihda Info/G.A.
Tchad : la récolte de coton lancée dans le champ présidentiel au Sud. © Alwihda Info/G.A.
"Le pétrole est tarissable mais notre or blanc ne tarira jamais"

Cinq jeunes de la localité seront sélectionnés et formés dans le domaine de l’agriculture afin de revenir s’occuper de ce champ, a indiqué le président des champs pédagogiques présidentiels. Il a ajouté que les revenus de ce champ seront utilisés dans les œuvres sociales dans le département de Guéni River.

Le superviseur technique du champ présidentiel de Guéni, par ailleurs superviseur cotonnier à l’usine Coton Tchad de Kélo, Laoukoura Topinaty s’est réjouit de la qualité et de la quantité du coton obtenu. Le rendement attendu est estimé entre 3,9 à 4,5 tonnes à l’hectare.

"Ceci est le fruit du respect des itinéraires techniques donnés", a-t-il souligné. Il a encouragé la population à copier l’exemple pour des meilleurs rendements dans leurs récoltes.

Lançant officiellement la récolte, le préfet du département de Guéni, Ignanzianki Samuel Patchalet s’est réjouit de l’initiative du chef de l’Etat qui est un bon exemple à suivre pour la population. « Le pétrole est tarissable mais notre or blanc qu'est le coton ne tarira jamais », a-t-il affirmé.

Après le lancement, les autorités accompagnées de la population se sont lancées à la récolte.

Le projet champ pédagogique présidentiel est mis en œuvre dans toutes les provinces du Tchad avec 20 hectares par province. Dans les huit provinces productrices de coton au Tchad, on compte au total 160 hectares. Au Logone occidental, les quatre départements comptent chacun cinq hectares de coton, des initiatives du chef de l’Etat.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)