Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la résurgence des conflits agriculteurs-éleveurs préoccupe l'Assemblée nationale


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Septembre 2020



Le Palais de la démocratie, siège de l'Assemblée nationale du Tchad. © Ben Kadabio/Alwihda Info
Le Palais de la démocratie, siège de l'Assemblée nationale du Tchad. © Ben Kadabio/Alwihda Info
Le président de l'Assemblée nationale, Dr. Haroun Kabadi, s'est exprimé lundi a déclaré mardi avoir constaté, "avec une profonde préoccupation, la résurgence des conflits agriculteurs-éleveurs ainsi que les conflits communautaires qui ont malheureusement occasionné de nombreuses pertes en vies humaines."

L'Assemblée nationale invite le gouvernement et les autorités administratives locales à "prendre des mesures rigoureuses et énergiques pour imposer l'autorité de l'État à tous et rappeler que la cohabitation pacifique est une valeur vertueuse que nous devons tous partager."

Dr. Haroun Kabadi réitère son appel à une politique de prévention des conflits agriculteurs-éleveurs, le règlement juste et équitable de tous les cas de conflits intervenus, tout en cultivant l'esprit de solidarité, de tolérance et de cohabitation pacifique entre les différents partenaires utilisant le même espace économique.

"La cohabitation pacifique réside dans notre capacité à surmonter nos divergences, accepter l'autre dans sa différence, faire preuve de retenue et éviter d'instrumentaliser certaines situations qui peuvent conduire notre pays à la violence", indique-t-il.

L'Assemblée nationale invite le gouvernement à "rendre opérationnel les collectivités autonomes pour une meilleure administration visant à assurer le développement harmonieux de ces entités décentralisées."

Elle ajoute que "la mise en place effective de ces collectivités autonomes permettra à celles-ci de contribuer à la promotion de la paix, du développement et de la cohésion sociale des populations en vue de parvenir à une cohabitation pacifique, gage d'une stabilité sociale."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.