Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

4 femmes tchadiennes primées pour leur leadership dans divers secteurs


Alwihda Info | Par - 6 Février 2018 modifié le 6 Février 2018 - 22:54



​Equal Access à travers le projet américain « Voix de paix », dans le cadre de son programme pour un changement de comportement, la promotion de la bonne gouvernance, la promotion du leadership féminin et la lutte contre l’extrémisme violent, a primé 4 femmes leaders qui font « un travail formidable dans l’ombre à travers leur implication dans l’économie, la lutte contre les violences faites aux femmes, l’éducation, la sensibilisation pour l’autonomisation des femmes et aussi dans la lutte contre l’extrémisme violent », a indiqué la directrice pays d’Equal Access, Zara Mahamat Yacoub.

Ces femmes ont été distinguées lors d’un concours de leadership féminin choisi sur un programme radiophonique « entre nous les femmes », soumis au vote des internautes et utilisateurs de la téléphonie mobile à travers la page Facebook de « Voix de Paix » et les SMS.

Cette initiative vise à booster et à encourager le travail des femmes afin de les faire prospérer dans leurs communautés et d’êtres des modèles pour les autres, d’après l’ONG américaine Equal Access.

La directrice pays d’Equal Access, Zara Mahamat Yacoub a expliqué que les femmes ont été sélectionnées grâce à leur leadership et leur entrepreneuriat dans la zone ou le projet intervient et selon les objectifs dudit projet.

La première lauréate est Yakoura Malloum, originaire du Lac Tchad, ayant totalisé 250 votes totaux sur Facebook et via sms, pour avoir construit une école dans son village natal de Merom au Lac Tchad et qui continue de payer les maitres communautaires avec son maigre salaire de la fonction publique.

La deuxième lauréate Zara Youssouf Adam, par ailleurs présidente de l’association des femmes prédicatrices du Tchad, a décroché au total 104 votes sur Facebook et par sms, étant considérée comme l’une de femmes qui a construit une école coranique comptant plus de 500 femmes réparties dans 95 sections implantées dans différents quartiers de N’Djamena avec au moins 100 apprenantes.

Fatimé Brahim Séid est la troisième lauréate. Présidente du comité de vigilance de Bol, elle risque depuis 2 ans sa vie au quotidien pour sécuriser sa communauté. Son comité a réussi à mettre la main sur quelques membres de la secte Boko Haram. Elle a décroché 18 votes sur Facebook et par sms.

La quatrième lauréate, Fihil Agoi, présidente de la fédération des femmes vendeuses de poisson au marché de Dembé, a été primée pour avoir permis aux femmes de faire face à plusieurs difficultés, entre autres, l’extension du marché moderne du poisson et la construction du marché Alfarah dans le 7ème arrondissement. Elle a totalisé 11 votes sur Facebook et par sms.

L’ambassadrice des États-Unis au Tchad, Geta Pasi, a affirmé que les États-Unis d’Amérique sont fiers de reconnaitre et d’accompagner les femmes qui font la différence dans leurs communautés et partout dans le monde. Elle a ajouté que le but final du projet est d’amplifier les voix locales de la paix et de la tolérance pour prévenir l’extrémisme violent.

La secrétaire générale du ministère de la femme, de la famille et de la solidarité nationale, Mme. Moudalbaye Apoline, a souligné que l’ONG Equal Acces à travers ce concours de leadership feminin veut honorer et encourager les femmes de manière generale à emboiter les pas de ces laureates au parcours atypique.

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur