Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Chute d'El-Béchir : Idriss Déby est le dernier chef d'Etat à l'avoir rencontré


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Avril 2019 modifié le 11 Avril 2019 - 17:06


Idriss Déby et Hassan Omar El Béchir à Khartoum le jeudi 4 avril 2019. © DR
Idriss Déby et Hassan Omar El Béchir à Khartoum le jeudi 4 avril 2019. © DR
Le président du Tchad Idriss Déby est le dernier dirigeant à avoir rencontré Hassan Omar El-Béchir à Khartoum, dans la capitale soudanaise, la semaine dernière, jeudi 4 avril.

Le chef de l'Etat tchadien effectuait une brève visite d’amitié et de travail à Khartoum, au lendemain de la clôture du Festival international des cultures sahariennes. Il avait été accueilli à l'aéroport par son homologue Oumar Hassan El-Béchir, un certain nombre de responsables soudanais et des représentants du corps diplomatique accrédités au Soudan. La coopération bilatérale a constitué l’essentiel des discussions entre les deux hommes.

"Ce 4 avril, le chef de l’Etat foule à nouveau le sol soudanais dans l’optique de densifier et solidifier l’axe N’Djamena-Khartoum. Comme a chacun de ses déplacements à Khartoum, le chef de l’Etat Idriss Déby est accueilli avec chaleur et enthousiasme", indiquait la Présidence du Tchad.
.
A Khartoum, Idriss Déby s'est entretenu à huis-clos pendant deux heures avec Omar Hassan El-Béchir, avant que les discussions ne soient élargies aux délégations des deux pays.

L'avant-dernière rencontre entre Déby et El-Béchir date du 18 janvier dernier à Khartoum.

Idriss Déby et Hassan Omar El Béchir à Khartoum le jeudi 4 avril 2019. © DR
Idriss Déby et Hassan Omar El Béchir à Khartoum le jeudi 4 avril 2019. © DR
Lors d'une conférence de presse à l'issue de la rencontre jeudi dernier, Idriss Déby a expliqué que les deux pays travaillent ensemble pour relever tous les défis, en particulier dans les domaines de la sécurité et de la politique régionale, dont la situation en Libye.

Il a salué l'accord conclu entre les deux pays pour des liaisons routières et ferroviaires, et a souligné l'impact économique positif de la connexion du Tchad avec les fibres optiques pour la réduction des coûts de communication.

Le comité ministériel mixte soudano-tchadien qui devait se réunir prochainement à Khartoum pour rechercher des moyens de renforcer la coopération et les relations dans tous les domaines pourrait être reporté.

Dans une déclaration faite ce jeudi, le chef de la diplomatie tchadienne a affirmé que le Tchad comprend la situation (au Soudan, ndlr) et fait confiance au peuple soudanais.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2019 - 14:40 Douala : Un gang de trafiquants au tribunal