Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo/COVID-19 : les "Amis de Michel Bongho-Nouarra" mobilise près de 500 commerçants pour la vaccination à Brazzaville


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 7 Août 2021

Près de 500 commerçants associés aux membres de l’Association « Les Amis de Michel Bongho-Nouarra » se sont faits vaccinés, ce 7 août 2021, au centre d’hygiène de Brazzaville. C’est le résultat de la campagne de sensibilisation menée pendant deux semaines par cette association dans quelques marchés de la capitale congolaise.


Le président Michel Bongho-Nouarra prenant sa dose de vaccination (photo Rock Bouka).
Le président Michel Bongho-Nouarra prenant sa dose de vaccination (photo Rock Bouka).
L’Association « les Amis de Bongho-Nouarra », après seulement quelques mois d’existence, passe déjà à l’offensive dans la lutte contre la pandémie à coronavirus qui sévit dans le monde, avec des dégâts humains considérables. La campagne de sensibilisation qu’elle a menée, deux semaines durant, auprès des commerçants des marchés Bacongo (2ème arrondissement de Brazzaville), Potopoto (3ème arrondissement), Ouenzé (5ème arrondissement) et Madibou (8ème arrondissement), a produit ses fruits.

Ce sabbat en matinée, ces femmes et hommes vendeurs, près de 500 au total, auxquels se sont associés les membres de l’Association « Les Amis de Michel Bongho-Nouarra », ont pris d’assaut l’enceinte du centre d’hygiène de Brazzaville, à quelques encablures des pompes funèbres municipales et des sapeurs pompiers de Brazzaville, pour aller prendre leur unique dose du vaccin russe spoutnik light. Pour le président de cette association, Michel Bongho-Nouarra, qui s’est fait vacciner sur place, l’objectif poursuivi était de relayer le message du gouvernement congolais contre la propagation de la pandémie du COVID-19. « Le sens était aussi de sensibiliser la population pour qu’elle se vaccine librement. » A-t-il poursuivi.

Selon lui, les chiffres des personnes vaccinées à ce jour, communiqués par les instances sanitaires sont alarmants. « Nous sommes à moins de 2% des vaccinés…et je pense que par des actions comme celles-ci, nous pouvons remédier à cela. » a martelé Michel Bongho-Nouarra qui a rassuré l’opinion publique que cette stratégie sera menée à travers plusieurs actions qui vont cibler d’autres catégories de la population. Son vœu, le plus ardent, est que le Congo atteigne une immunité collective d’au moins 60% des vaccinés pour que la population vaque librement à ses occupations habituelles et sans restrictions.

A noter que, « Les Amis de Michel Bongho-Nouarra » est une association apolitique créée en mars 2021, avec pour objectif d’amener les jeunes congolais à se prendre en charge. Après les commerçants, elle entend cibler les enseignants, les élèves, les transporteurs pour sa prochaine campagne de sensibilisation. Sur sa feuille de route, elle envisage de faire des descentes dans les autres départements pour élargir son champ d’action sur le territoire national.