Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Intelligence économique en Afrique : Les résolutions pour 2019 suite aux assises


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Janvier 2019 modifié le 16 Janvier 2019 - 23:18


Intelligence économique en Afrique : Les résolutions pour 2019 suite aux assises
Fin décembre, près de 150 personnes se sont réunies au King Fahd à Dakar pour la troisième édition des Assises Africaines de l’Intelligence Economique, sous le haut patronage de Macky SALL, président de la République du Sénégal. Depuis sa première édition en 2016, cet événement s'est imposé comme le rendez-vous annuel incontournable de la communauté africaine de l’intelligence économique et de la veille.

Il est ressorti de ces nombreux échanges, une farouche volonté de la communautéafricaine de l’intelligence économique de se rencontrer, de partager et d’échanger, au delà des différents clivages, des oppositions culturelles et loin des concepts de paranoïa ou derétention d’information.

Au terme des Assises, les experts et nombreux praticiens de l’IE, ainsi que les associations locales d'intelligence économiques présentes ont ainsi affirmé leur volonté destructurer de façon collaborative l'intelligence économique sur le continent, tant au niveau des formations, que des méthodes et pratiques employées. L’objectif étant de s’inspirer desexpériences nationales et internationales, publiques et privées, pour faire évoluer le modèle africain de l’Intelligence économique et le construire ensemble. Pour ce faire, l'échange régulier entre les experts et spécialistes autour des spécificités africaines, notamment culturelles, liées à l'information s'avère nécessaire.

En réussissant à réunir de nombreux experts de l’IE issus de plusieurs pays d’Afriquefrancophone et d’Europe, les Assises africaines de l’intelligence économique sont aujourd’huireconnues comme un cercle de réflexion pour leur capacité à fédérer la communauté de l’IEen Afrique.

Plusieurs besoins ont été identifiés :

-  Mettre en œuvre un référentiel de formation pour une parfaite maîtrise et une sécurisation des informations économiques à communique ;
-  Produire des connaissances audibles sur l'intelligence économique ;
-  Faire vivre un réseau de patriciens de la veille et de l'intelligence économique en Afrique avec partage d'information ;
-  Accompagner les Etats africains pour qu'ils développent des dispositifs publics d'intelligence économique ou des schémas directeurs nationaux ;
-  Poursuivre la synergie entre les différents acteurs de l'intelligence économique en Afrique ;

Pour répondre en partie à ces besoins et poursuivre les échanges, le Portail Africain de l’intelligence Economique (www.portail-intelligence-afrique.com) offre la possibilité à tout praticien de l’IE de contribuer de manière participative et collaborative à la production de connaissance sur le sujet.

Ce site Internet devient le lieu d'échanges entre les patriciens et experts de l'intelligence économique et de la veille en Afrique. Il rassemble déjà un état des lieux de la discipline dans chaque pays du continent. Ces fiches seront complétées de façon collaborative par la communauté.

"Chaque année voit l’arrivée de nouveaux acteurs de l’IE sur le continent. Les projets se multiplient, les outils se précisent, et de nouvelles associations d’intelligence économique locales voient le jour. L’intelligence économique en Afrique pourra se structurer si l’ensemble de ces acteurs consentent à travailler collectivement". C'est en ces termes que François JEANNE- BEYLOT a conclu l'événement. Initiateur des Assises, il se positionne en entremetteur offrant un outils de partage et de rencontre entre les acteurs africains de l'intelligence économique.