Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Macron : "Si le Sahel tombe aux mains du terrorisme, progressivement l'Afrique tombera"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Février 2021


Le président Emmanuel Macron a assuré mardi du maintien de la présence militaire française au Sahel et a mis en garde contre les risques si la région "tombe aux mains du terrorisme".

"Nous sommes là-bas parce que nous avons des destins liés avec le Sahel. Si le Sahel tombe aux mains du terrorisme, progressivement l'Afrique tombera aux mains du terrorisme islamiste. Et l'Europe vivra des conséquences de ce drame aussi, très clairement. C'est notre devoir d'être à vos côtés. C'est notre devoir d'être au soutien d'États souverains qui le demandent", a indiqué Emmanuel Macron.

Selon le président français, "il faut faire évoluer la logique de l'opération Barkhane en la faisant passer d'une logique d'opération extérieure à une logique beaucoup plus concentrée sur la lutte contre le terrorisme et la coopération avec les armées de la région".

Emmanuel Macron a relevé que le déploiement d'un bataillon tchadien de 1200 soldats dans la zone des trois frontières (Mali-Burkina Faso-Niger) est "une excellente nouvelle". D'après lui, "c'est le signe d'un engagement très fort du Tchad et du président Deby".

Le dirigeant français a rappelé la nécessité des politiques de développement dans la région, ajoutant qu'un retrait français précipité serait une "erreur" et "fragiliserait les efforts" des États : “On peut faire tous les efforts militaires que l’on veut, ils sont inopérants dans la durée s’ils ne s’accompagnent pas d’un dialogue politique inclusif, d’un retour de l’État sous toutes ses composantes (services publics, justice, écoles, etc) et d’une politique de développement”.