Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Marchés de la réassurance en Afrique subsaharienne : des conditions opérationnelles difficiles


Alwihda Info | Par BUSINESS WIRE - 28 Septembre 2020

Rapport segment de marché Best : Les conditions opérationnelles difficiles présentent des défis pour les marchés de la réassurance en Afrique subsaharienne.


© Steve Buissinne/Pixabay
© Steve Buissinne/Pixabay
Depuis de nombreuses années, les marchés de la réassurance en Afrique subsaharienne, bien qu’ils soient de petite envergure au plan mondial, représentent pour les réassureurs internationaux une opportunité de diversification et de croissance rentable. Néanmoins, la concurrence et la hausse des coûts d'acquisition ont entraîné une détérioration progressive de la performance des participants du marché, qui a réduit l’attractivité de la région pour les nouveaux entrants potentiels.

Dans un rapport de segment de marché Best, « Les conditions opérationnelles difficiles présentent des défis pour les marchés de la réassurance en Afrique subsaharienne », AM Best note que l’environnement opérationnel en Afrique subsaharienne reste difficile pour les compagnies nationales et internationales, ces difficultés ayant été récemment exacerbées par la pandémie de COVID-19 (mais avec une gravité variable). De nombreux marchés de la région sont confrontés à une inflation et une dépréciation des monnaies locales à deux chiffres, et, dans certains pays, l’instabilité et la corruption des gouvernements ont contribué à l’agitation sociale et à l’incertitude politique. En dépit de ces difficultés, il reste un potentiel de croissance important pour les secteurs de la (ré)assurance vu les importantes ressources naturelles de la région, la jeunesse et le dynamisme de la population, et le développement progressif de régimes réglementaires.

Le rapport indique également que la capacité régionale est limitée. Les fonds propres des réassureurs en Afrique subsaharienne sont généralement trop faibles pour répondre entièrement aux besoins des marchés d’assurance locaux, car les risques de construction et énergétiques exigent souvent des capacités significatives. Les compagnies établies et possédant une expérience internationale peuvent contribuer au savoir-faire nécessaire pour gérer des risques complexes et offrir une capacité supérieure à celle des participants locaux. Avec quelques exceptions notables, les réassureurs locaux et régionaux jouent un rôle de suiveurs, souscrivant aux conditions générales dictées par le réassureur principal.