Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sommet de Lomé sur le trafic de faux médicaments : d'éminentes personnalités au Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Janvier 2020


Sommet de Lomé sur le trafic de faux médicaments : d'éminentes personnalités au Togo. © RT
Sommet de Lomé sur le trafic de faux médicaments : d'éminentes personnalités au Togo. © RT
Le Togo s’apprête à accueillir aujourd'hui un sommet international des chefs d’Etat sur la lutte contre le trafic et la consommation des faux médicaments.

Cette réunion de haut niveau verra également la participation remarquable des experts du monde de la santé et de la Fondation de Brazzaville. En prélude à cette importante rencontre qui s’ouvre ce samedi, le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a reçu hier matin d’éminentes personnalités arrivées à Lomé dans le cadre du sommet.

Le Chef de l’Etat a d’abord échangé avec une délégation de la Fondation Brazzaville conduite par l’ancien Premier ministre de la Guinée, M.  Kabine Komara.

La Fondation de Brazzaville s’est félicitée de la tenue du sommet à Lomé et de l’engagement du Président de la République à fédérer les énergies pour une lutte efficace contre le trafic des faux médicaments. « Nous avons été agréablement impressionnés par l’engagement du Président de la République Togolaise, non seulement à prendre ce problème de manière totalement  déterminée et constante, mais également à faire le plaidoyer au niveau du continent », a indiqué M. Kabine Komara.

Le Président de la République a, ensuite, reçu M. Omar Hilale, président du Conseil exécutif de l’UNICEF. Ce dernier est venu transmettre le message de soutien et de solidarité de l’institution onusienne au chef de l’Etat. « Nous avons dit au Président togolais que l’UNICEF s’approprie également cet effort régional pour lutter contre les faux médicaments qui est un fléau mondial mais qui nécessite une démarche holistique élargie, avec une vision ».

Pour le Président du Conseil exécutif de l’UNICEF, la tenue de cette importante rencontre au Togo et qui mobilise les leaders africains, montre que « Les pays africains prennent désormais en main la santé de leurs populations. Auparavant, ils comptaient sur les autres. Maintenant, ils vont compter sur leurs propres forces et l’exemple que donnent le Togo et ces voisins est un exemple pour le reste du continent. Je suis sûr qu’il va inspirer d’autres chefs des autres régions, afin qu’ils se joignent à ce projet pour mutualiser les efforts, en vue de combattre ce fléau ».

Le Chef de l’État togolais a enfin reçu M. Michel Rousin, ancien ministre français de la Coopération, accompagné du Général Marc Foucaud, ancien Commandant de l’opération SERVAL. M. Michel Roussin a réaffirmé son engagement à « soutenir et accompagner l’action des leaders africains dans la lutte contre les faux médicaments. « Les chefs d’Etat ont pris cette décision et nous sommes venus à Lomé pour les accompagner. Cette conférence va marquer les esprits », a-t-il lancé.

Le Gal Marc Foucaud de son côté va apporter son expertise au cours des travaux dans le domaine du suivi et de la répression du trafic des faux médicaments qui alimente également le terrorisme. « Ces trafics alimentent le terrorisme sur le plan financier. Moi j’apporte ma contribution, en tant qu’ancien commandant de l’Opération SERVAL pour expliquer et comprendre comment ça se passe et essayer de trouver des solutions les plus adaptées ».

Le sommet de Lomé sur le trafic et la consommation des faux médicaments s’annonce palpitant vu l’enjeu et  la présence des chefs d’Etat  et d’éminentes personnalités attendues.