Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sommet du G5 Sahel : Tiare Yemdaogo Eric désigné secrétaire exécutif


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Juillet 2021


Sommet du G5 Sahel : Tiare Yemdaogo Eric désigné secrétaire exécutif. © DR
Sommet du G5 Sahel : Tiare Yemdaogo Eric désigné secrétaire exécutif. © DR
Arrivé au terme de son mandat, le nigérien Maman Sambo Sidikou, cède les rênes du secrétariat exécutif du G5 Sahel au Burkinabé Tiare Yemdaogo Eric. Il a été désigné par consensus par les chefs d’Etat à l’issue du sommet extraordinaire tenu ce vendredi par visioconférence.

Tiare Yemdaogo Eric a occupé le poste de représentant permanent du Burkina Faso auprès des Nations Unies depuis décembre 2015. Avant cette nomination, M. Yemdaogo Éric Tiaré a été, depuis 2013, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays en France, en Espagne, à Monaco, au Portugal et auprès du Saint-Siège.

Il cumulait ces fonctions avec celles de Représentant personnel du Président du Burkina Faso auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). 

M. Tiaré a occupé plusieurs postes au Ministère burkinabé des affaires étrangères et de la coopération régionale, dont Secrétaire général, de 2011 à 2013; et Directeur général des affaires juridiques et consulaires, de 2008 à 2011.

Il a été Chargé d’affaires ad interim du Burkina Faso en Afrique du Sud, entre 2007 et 2008; et Ministre conseiller à l’ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, entre 2003 et 2007.

M. Tiaré a également été chargé de cours en droit international du développement à l’École nationale d’administration et de magistrature du Burkina Faso, entre 2001 et 2003, et en relations publiques à l’Université Libre du Burkina, entre 2002 et 2003.

Il est titulaire d’un master en administration publique de l’Université du Québec.

Le sommet du G5 Sahel a été convoqué à l’initiative du président du Conseil militaire du Tchad (CMT), le général Mahamat Idriss Deby.