Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Le parti PAP/JS soutient un dialogue inclusif et des solutions durables


Alwihda Info | Par - 1 Février 2018 modifié le 1 Février 2018 - 18:02



Une rue à N’Djamena lors de la grève désolé transporteurs en janvier 2018. AlWihda Info
Une rue à N’Djamena lors de la grève désolé transporteurs en janvier 2018. AlWihda Info
Le Parti Africain pour la Paix et la Justice Sociale (PAP/JS), constate avec amertume la situation socio-économique et politique dans laquelle le Tchad est plongé, a indiqué dans un communiqué le président national, le député NEATOBEI Bidi Valentin.

Selon le président de PAP/JS, depuis 27 ans, les libertés individuelles et collectives des Tchadiens sont systématiquement confisquées par le régime MPS à travers son outil de répression qu’est l’ANS.

Le président du Parti Africain pour la Paix et la Justice Sociale (PAP/JS), le député NEATOBEI Bidi Valentin a affirmé que dans le sinistre projet d’asservir la population Tchadienne, le pouvoir en place ne fait que prendre des mesures cyniques tendant à aggraver la misère des Tchadiens, de réduire le peuple Tchadien à néant et faire du Tchad un pays de tortures dans toutes ses formes.

Par ailleurs, il en appelle à la responsabilité et à la maturité du peuple Tchadien à prendre son destin en main pour l’instauration de la démocratie et de la justice. Il a appelé ses militants à rester vigilants et mobilisés pour barrer la route au cynique projet du régime à déshumaniser le peuple Tchadien.

Le Parti Africain pour la Paix et la Justice Sociale (PAP/JS) rejette le forum sur la réforme des institutions voulu par le gouvernement qui constitue une supercherie pour détourner l’attention du vrai problème, et qui vise à légitimer le projet barbare du régime dans l’objectif de se pérenniser au pouvoir par la division des Tchadiens à travers un découpage administratif incohérent.

Selon lui, il appartient au gouvernement de se ressaisir pour la décrispation de ce climat délétère du à son irresponsabilité, à son incapacité et à son ingéniosité à proposer des mesures probantes pour sortir le pays de l’ornière. Car, ajoute-t-il, ce ne sont pas la force et les mesures cruelles et arbitraires qui résoudront les problèmes du Tchad.

En outre, le Parti Africain pour la Paix et la Justice Sociale (PAP/JS) soutient les fonctionnaires dans leur lutte et appelle le peuple Tchadien à se lever comme un seul homme pour mettre fin à ce régime qui a prouvé son incapacité à gouverner. Il appelle le Tchadien à résister à travers des manifestations pacifiques que confère la constitution.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur