Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : grève des vendeurs de poisson à Pala


Alwihda Info | Par Foka Mapagne - 10 Décembre 2019 modifié le 10 Décembre 2019 - 16:09



La ville de Pala dans le Mayo Kebbi Ouest manque de poissons depuis hier, suite au mécontentement des poissonniers. Les poissons qui alimentent la ville de Pala depuis Lacdo au Cameroun ne sont plus visibles sur les marches. Selon les vendeurs, leurs fournisseurs se lamentent suite aux tracasseries routières de la frontière camerounaise jusqu'à la ville de Pala au Tchad.

Dans un communique diffusé sur les ondes des radios locales les samedi et dimanche dernier, les poissonniers ont fait comprendre à la population que leurs fournisseurs dépenses plus de 17 000 Francs CFA juste pour les agents aux postes de contrôles au niveau du Tchad, sans tenir compte de ceux du Cameroun.

Cette grève qui a privé les ménages de délicieux plat de poissons, constitue un manque à gagner pour les commerçants de la ville. Ces derniers sont restés oisifs et en plein repos sur des nattes et des bancs sous leurs hangars, tandis que des caisses vides sont abandonnées ça et là.

Lakdo, la ville camerounaise, alimente Pala avec plus de 15 caisses de poissons dont le prix varie de 70.000 à 100.000 Francs CFA la caisse.

Beaucoup de vendeurs confient à Alwhida Info qu'ils peuvent avoir au moins 15.000 Francs CFA de bénéfice. Ces derniers ont déjà perdu deux jours de ventes.

Face à cette situation, le préfet de Mayo Dallah, Kelo Agnim a eu une rencontre avec les responsables sécuritaires afin de trouver une solution à ce problème qui risque de conduire à un soulèvement de la population.

Pour Kelo Agnim, c'est seulement les agents des eaux et forêts qui doivent prélever les taxes sur les poissons.

En attendant la confirmation et la mise en application de cette décision, il n'y a toujours pas de poissons frais sur les marches de Pala.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)