Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : mise en garde de la plateforme syndicale contre toute "aggravation de la situation sociale"


Alwihda Info | Par - 20 Janvier 2018 modifié le 20 Janvier 2018 - 13:20


La plateforme met en garde le gouvernement contre tout acte de nature à diminuer les salaires des travailleurs et à aggraver leur situation sociale.


La plateforme syndicale composée de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), de la Confédération Indépendante des Syndicats du Tchad (CIST) et, du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNEC). Alwihda Info
La plateforme syndicale composée de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), de la Confédération Indépendante des Syndicats du Tchad (CIST) et, du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNEC). Alwihda Info
La plateforme syndicale composée de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), de la Confédération Indépendante des Syndicats du Tchad (CIST) et, du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNEC) a animé ce samedi 20 janvier 2018, à la Bourse du Travail de N'Djamena, une conférence axée sur la situation difficile dans laquelle le pays se trouve.

Les membres de la plateforme syndicale ont échangé avec la presse sur le rejet de l'abattement de salaire des fonctionnaires par le syndicat, et sur la nouvelle loi des finances 2018 avec ses conséquences fâcheuses sur le pouvoir d’achat de la population.

D'après les syndicalistes des travailleurs, le gouvernement, après le rejet de l'abattement de salaire, a pris d'autres dispositions dans la loi des finances pour compléter le dispositif d’anéantissement du pouvoir d’achat. Il s'agit, entre autres, de l'augmentation de l’IRPP de 10 à 30 %, et du maintien du décret n°687 portant réduction des indemnités des agents de l'État.

L’un des membres de la plateforme syndicale, Barka Michel de l'UST affirme que toutes les organisations membres de la plateforme syndicale tiennent à rappeler au gouvernement, que les travailleurs et travailleuses ont assez payé le prix de sa mauvaise gouvernance et qu'il doit chercher d'autres possibilités pour faire face à la crise.

Par ailleurs, il informe que la plateforme syndicale se dit disposée à faire des propositions pour l'augmentation des recettes et la maîtrise des dépenses. La plateforme syndicale estime que le gouvernement doit rapidement mettre fin aux locations des immeubles qui abritent les institutions de l'État, et poursuivre les personnes ayant détourné des milliards.

La plateforme demande à mettre fin aux exonérations abusives accordées aux multinationales et le retrait de la DGSSIE (garde républicaine, ndlr) à la douane. Par ailleurs, elle appelle toutes les travailleuses et tous les travailleurs en particulier et tous les citoyens en général à se mobiliser pour conserver leur acquis obtenus par la lutte.

La plateforme syndicale leur demande de se joindre aux syndicats "pour cette nouvelle lutte qui doit mettre fin à la mauvaise gouvernance caractérisée par e pillage des ressources de l'État, le népotisme et le détournement". La plateforme met en garde le gouvernement contre tout acte de nature à diminuer les salaires des travailleurs et à aggraver leur situation sociale.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 23:18 Tchad : décret de nomination