Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : Organisation des élections régionales en 2021


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Décembre 2020

En rapport avec cette échéance, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du territoire, Payadowa Boukpessi a rencontré le 14 décembre 2020 à Lomé, les différentes formations politiques du pays.


DR/   Le ministre togolais de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du territoire, Payadowa Boukpessi.
DR/ Le ministre togolais de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du territoire, Payadowa Boukpessi.
Plus d’un an après les élections locales, le Togo s’apprête à franchir une nouvelle étape de son processus de décentralisation, avec l’organisation l’année prochaine, des toutes premières élections régionales. En prélude à ces élections régionales, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du territoire, Payadowa Boukpessi a rencontré ce lundi 14 décembre 2020 à Lomé, les différentes formations politiques du pays.
Parmi les formations politiques qui ont pris part à la réunion, on pouvait noter la présence entre autres, de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), du Comité d’action pour le renouveau (CAR), des Forces démocratiques pour la République (FDR), de l’Union des forces de changement (UFC), de l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI), de BATIR, de Clé, de PDR, et bien évidemment de l’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir).

Cette rencontre a permis de recueillir les propositions des acteurs politiques, en vue de l’organisation des élections régionales. « Nous sommes dans un processus de décentralisation. Nous avons organisé des élections communales où le parti UNIR a remporté une large victoire tout comme aux législatives. Donc, le parti UNIR se tient prêt à aller à ces élections. Mais il faut noter qu’au cours de la rencontre de ce jour, le ministre d’Etat a bien dit qu’il s’agit des élections régionales, mais il s’est dit ouvert à toutes les questions qui pourraient être abordées au cours des rencontres à venir », a déclaré le secrétaire général du parti UNIR, Aklesso Atcholi.

De leur côté, les partis politiques de l’opposition ont salué l’esprit d’ouverture qui a animé cette réunion et ont souhaité que le gouvernement examine le problème d’actualité surtout l’arrestation de certains acteurs politiques, avant la prochaine rencontre. Pour terminer, ils ont exhorté le gouvernement à décrisper l’atmosphère, libérer les détenus politiques et à donner une base politique pour l’avenir de notre pays.

La tenue de ces consultations est l’une des conséquences de la nouvelle loi sur la décentralisation et les libertés locales, adoptée le 25 juin 2019. En effet, depuis cette date, les cinq régions du pays sont passées au rang de collectivités territoriales, au même titre que les communes, et sont désormais définies comme des « personnes morales de droit public, dotées de l’autonomie financière ». Les futures élections permettront donc aux populations de choisir des conseillers régionaux, qui constitueront les différents organes des régions.








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.