Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le gouvernement et ses partenaires de la santé signent un accord pour la mise en œuvre du PNDS


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Décembre 2019 modifié le 11 Décembre 2019 - 17:20


Togo : le gouvernement et ses partenaires de la santé signent un accord pour la mise en œuvre du PNDS. Illustration. © DR
Togo : le gouvernement et ses partenaires de la santé signent un accord pour la mise en œuvre du PNDS. Illustration. © DR
Lomé - Le gouvernement togolais par l’intermédiaire du ministère de la santé et de l’hygiène publique, a signé, le mardi 10 décembre 2019, à Lomé, le document compact de soutien à la mise en œuvre du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 2017 2022), avec les partenaires en santé.

Ce document est un accord de partenariat conclu entre le gouvernement du Togo et ses partenaires du secteur de la santé avec pour objectif principal d’établir un cadre unique et harmonisé pour une bonne gestion des ressources et une coordination des actions sanitaires en vue d’accélérer l’atteinte des objectifs du PNDS.

« Le Compact est un pacte bâti sur les éléments programmatiques et principes clés, établit dans un cadre unique et harmonisé de concertation afin de mieux orienter les allocations des différentes ressources internes et externes en faveur du secteur de la santé en vue de soutenir la mise en œuvre du PNDS 2017-2022 », a déclaré la ministre de l’action sociale, KOLANI YENTCHARE lors de la cérémonie.

Ce document contribuera en effet, à une plus grande appropriation et un engagement à soutenir la mise en œuvre du PNDS 2017-2022 ; une harmonisation des pratiques des Partenaires techniques et financiers en matière de mise en œuvre des appuis sectoriels ; une amélioration de la prévisibilité des ressources extérieures à moyens termes et l’alignement des versements des Partenaires techniques et financiers sur le cycle budgétaire.

« Avec cet accord, c’est un cadre de négociation qui est officialisé. L’objectif fondamental, est de créer un cadre de dialogue entre le gouvernement à travers le ministère de la santé et les partenaires du secteur de la santé. C’est un engagement moral, cela suppose que tout acteur qui voudrait investir dans le système de santé doit s’aligner sur la stratégie nationale en matière de santé au Togo. On ne pouvait pas venir accompagner le pays et être en dehors de ce que le pays a prévu en matière de système de santé », a indiqué Mawunyon ZIGAN, chef d’équipe de l’élaboration du Compact.

Le PNDS lancé en février 2017 par le gouvernement va nécessiter 482 281 milliards de FCFA pour sa réalisation. Il s’articule autour de cinq axes à savoir : axe 1 : accélération de la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile et renforcement de la planification familiale et de la santé des adolescents ; axe 2 : renforcement de la lutte contre les maladies transmissibles.

L’axe 3 concerne l’amélioration de la sécurité sanitaire et la réponse aux épidémies et aux autres urgences de santé publique ; L’axe 4 est consacré au renforcement de la lutte contre les maladies non transmissibles et la promotion de la santé puis l’axe 5 porte sur la couverture sanitaire universelle y compris la santé communautaire.

Rappelons que le gouvernement a été représenté à cette cérémonie de signature par Tchabinandi KOLANI YENTCHARE, ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation et Demba TIGNOKPA, ministre de la planification du développement et de la Coopération puis les partenaires étaient représentés par leur chef de fil Fatoumata Binta TIDIANE DIALLO représentante résidente de l’OMS au Togo.