Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

« 2017 a été très difficile pour tous les tchadiens », Miarim Dillah-Evariste


Alwihda Info | Par - 31 Décembre 2017 modifié le 31 Décembre 2017 - 08:29



« 2017 a été très difficile pour tous les tchadiens », Miarim Dillah-Evariste
Miarim Dillah-Evariste, président de l'Union des Jeunes pour le Renouveau (Ujr) de l'UNDR évoque ce qui l’a marqué au cours de l’année 2017 et ses vœux pour 2018.

2017 a été très, très difficile pour tous les Tchadiens : les retraités ont subi la pire des humiliations. Les fonctionnaires ont vu leur train de vie réduit drastiquement au nom d'une crise sciemment créée et entretenue. L'éducation est vulgairement politisée à en voir le taux élevé au baccalauréat avec à peine 4 mois de cours.

Alwihda Info. Qu’est-ce qui vous a marqué en 2017 ?

La santé des Tchadiens est banalisée et négligée, occasionnant inutilement des pertes en vie humaine.

Le conflit éleveurs-agriculteurs est instrumentalisé au profit des bourreaux du peuple. Les ficelles Nord-Sud, Chrétiens-Musulmans sont tirées pour opposer les jeunes et perpétuer les clivages au détriment de la cohésion sociale. Bref, le tableau est très sombre en 2017.

Quels sont vos vœux pour 2018 ?

Mes vœux pour 2018, c'est d'abord la démission de Deby et de son gouvernement illégitime, ensuite je souhaite la relance de l'économie tchadienne et puis la bonne année et enfin la crainte de Dieu.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur